Benjamin Nivet (à gauche), le stratège de Troyes.
Benjamin Nivet (à gauche), le stratège de Troyes. | AFP

Troyes valide son billet retour pour la L1

Publié le , modifié le

Troyes a assuré son accession dans l'élite en s'imposant devant Angers (2-1) mardi lors de la 34e journée de L2. Avec neuf points d'avance sur le Gazelec Ajaccio, qui a concédé le nul avec Tours (1-1) mais surtout dix points sur Dijon (4e), qui l'a emporté (1-0) devant Arles-Avigon, déjà relégué, les coéquipiers de Nivet, réduits à dix pratiquement toute la deuxième période, ont confirmé leur domination sur le championnat cette saison.

Face à Angers, l'un des prétendants également à la montée, les hommes de Furlan n'ont pas laissé passé l'occasion qui leur était donnée de réussir une performance décisive pour la montée. Même s'ils se sont montrés fébriles.Très brouillons en première période, les Troyens ont en effet semblé paralysés par  l'enjeu et ont logiquement concédé un but, avant de réagir magnifiquement après la pause. Malgré l'exclusion rapide de Koné (49e), ils ont égalisé sur penalty par l'infatigable capitaine Nivet (61e) avant de prendre l'avantage par Ntsama face à des Angevins qui ont perdu leurs moyens.

Pluie de champagne...

Dès le coup de sifflet final, tout le staff a rejoint les joueurs sur la pelouse pour célébrer la montée, la troisième pour Furlan en tant qu'entraîneur  de Troyes (après 2005 et 2012), et effectuer un tour d'honneur sous une pluie  de Champagne. Le stade, bien qu'à moitié vide (10.351 spectateurs), et le speaker déchaîné pouvaient communier avec les joueurs qui ont obtenu une récompense méritée au terme d'une saison quasi-parfaite.

Derrière les Troyens, la lutte est âpre entre les autres prétendants à la montée. Malgré sa défaite, Angers reste sur le podium, derrière le Gazelec Ajaccio, toujours deuxième, Dijon s'est relancé dans la course au contraire de Brest battu à Créteil (2-1). En bas de tableau, Orléans est alé chercher un succès important sur la pelouse de l'AC Ajaccio (3-2), et cède sa place de relégable à son adversaire du soir, qu'il devance désormais de 2 points au  classement. Dans les autres rencontres, Nancy (6e, 51 points) n'a pu faire mieux qu'un  nul 1-1 à Valenciennes, 16e. Auxerre et Laval se sont quittés sur le même  score. Le Havre est lui remonté à la 7e place grâce à une victoire contre Nîmes  2-0.

Christian Grégoire