Nancy-Troyes
. | Maxppp-Est Eclair - Jérome Bruley

Troyes devra attendre, ses poursuivants ne lâchent rien

Publié le , modifié le

Troyes avait l'occasion d'assurer sa montée en Ligue 1 dès ce vendredi à l'occasion de la 33e journée de L2. Les Aubois ont laissé passer cette occasion en s'inclinant logiquement (2-0) sur la pelouse de Nancy. Les Nanciéiens du coup espèrent venir se mêler à la lutte pour la montée, même si ce ne sera pas facile puisque tous les poursuivants du leader troyens le Gazelec Ajaccio, Angers et Brst se sont aussi imposés.

Avec une équipe largement remaniée en raison de multiples blessures et réduite à dix peu après la demi-heure de jeu, Troyes, pour qui une victoire aurait été synonyme de billet validé pour l'élite, n'a pu éviter la défaite à  Nancy, venue d'un doublé de Hadji. A cinq journées de la fin du championnat, les Troyens (66 points) restent toutefois aux commandes de la L2, avec sept longueurs d'avance sur le Gazélec  (2e, 59 pts) et dix sur Angers (3e, 56 pts).

Aucun de ces deux derniers clubs n'a faibli alors que se profile la dernière ligne droite qui pourrait les mener jusqu'en L1. A Laval, les Corses ont engrangé leur troisième victoire consécutive (2-0) alors qu'Angers, qui accueillait l'autre club corse, l'AC Ajaccio, l'a emporté 1-0. Au pied du podium devant Nancy (5e) et Dijon (6e), qui va défier Orléans samedi , Brest (4e, 53 pts) a tenu le rythme contre Valenciennes (1-0) et peut continuer de croire à la montée. Tout comme Nancy donc. 

Les espoirs s'évanouissent en revanche pour deux ex-pensionnaires de L1,  Sochaux et Auxerre, qui ont enchaîné les deux un deuxième revers d'affilée, respectivement à domicile contre Le Havre (1-0) et à Châteauroux (2-1). Des contre-performances qui leur valent d'être distancés du podium, à sept et huit  points.

En bas de tableau, bouffée d'air frais pour Tours, désormais 15e, qui s'est  extirpé de la zone rouge grâce à une précieuse victoire (1-0) aux dépens de  Niort. En revanche, les jeux semblent quasiment faits pour Arles-Avignon (20e, 24  pts), nouvelle lanterne rouge après un match nul contre Clermont (0-0), ainsi  que pour Châteauroux (19e, 25 pts), malgré un succès de prestige contre Auxerre.

Christian Grégoire