Tours Cetout Julien 04 2010
Le défenseur de Tours Julien Cetout | AFP - Fred Tanneau

Tours peut asseoir sa domination

Publié le , modifié le

Tours, le leader, se rend vendredi à Grenoble, chez le dernier, dans un match de la 15e journée de Ligue 2 sur fond de L1 entre une équipe qui en a été relégué au printemps et une autre qui a des chances d'y évoluer la saison prochaine. L'autre rencontre à suivre se jouera entre Le Mans (2e) et Evian-Thonon (4e).

Tombés à Ajaccio, les Tourangeaux ont relancé la machine depuis deux rencontres et après Châteauroux et Boulogne, ce n'est pas ce déplacement dans l'Isère qui doit les faire trembler. "Grenoble n'est pas à sa place: c'est une équipe qui doit digérer la relégation et Yvon Pouliquen est l'homme de la situation", redoute d'ailleurs le manageur du TFC Max Marty en expert du contexte du GF38 puisque c'est un ancien de la maison. Et si c'était pourtant ce match que choisissait son attaquant Guie-Guie pour passer enfin la barre des 10 buts sur laquelle il bloque depuis la 6e journée ? 

Mais au moindre faux-pas, Le Mans, 2e à 2 points, se tient prêt à doubler son voisin avant le derby de la 16e journée. Pourtant, les Sarthois auront fort à faire puisqu'ils ne sont pas souvent flamboyants à domicile et reçoivent un autre gros poisson en la personne d'Evian-Thonon, 4e avec 22 points. "On reste sur sept matches sans défaite comme nos adversaires d'ailleurs et il faut pérenniser cette série", aimerait le milieu manceau Joeffrey Cuffaut.

Entre ces deux-là, Sedan et sa meilleur attaque (28 buts) peut donc récolter la mise lundi face au modeste Ajaccio. Sinon, Metz, toujours dans le dur et 19e, doit compter sur les doutes naissants de Boulogne, qui vient tout juste de perdre son invincibilité. A cause de leurs trop nombreux nuls (10), les Nordistes sont englués en milieu de classement (9e) et n'ont rien d'ogres affamés même s'ils possèdent la meilleure défense (8 buts contre).

L'une des pires, Vannes et ses 23 buts encaissés, a pour sa part la chance de se rendre à Istres, terre de la moins bonne attaque (8 buts pour). Et du coup, les deux clubs se retrouvent mal classés puisqu'ils sont respectivement 15e et 18e.

AFP