Tours joie collective 082010
La joie des joueurs du FC Tours | DR

Tours met de l'eau dans son vin

Publié le , modifié le

Le match au sommet entre Evian et Tours a souri au FCT, vainqueur 2-1 en Savoie lors de la 4e journée de Ligue 2. Les Tourangeaux ont pris l'avantage par Genevois avant de confirmer par l'inévitable Guié Guié (7 buts). Les voilà au sommet avec l'ETG, un point devant Châteauroux et Angers. En bas de tableau, Metz s'est réveillé en faisant chuter Vannes 1-0. Battu 2-0 par Châteauroux, Le Mans confirme lui ses difficultés à domicile. Nul 0-0 entre Laval et Nantes.

L'état de grâce n'aura duré que trois matches pour Evian-Thonon-Gaillard. Face à des Tourangeaux réalistes, le duel au sommet de la L2 aura été de courte durée. Dès la 8e minute, le défenseur central Genevois trouvait l'ouverture et compliquait le match des Savoyards. Le manque de fraîcheur finissait par étouffer l'ETG qui encaissait un 2e but par le phénomène Guié Guié (55e), auteur de son 7e but en quatre matches. Le FCT serait bien inspiré d'enfermer son buteur à double-tour jusqu'au 31 août, date de clôture du mercato d'été. Sa réussite risque d'attiser les convoitises à l'étage supérieur. Quand on voit l'OM débourser plus de près de 30 millions le duo Rémy - Gignac, il y a peut-être des affaires à faire en L2 pour 1/10e de cette somme... En attendant, Tours se frotte les mains et rejoint Evian, finalement revenu à 2-1 par Adnane (82e sp), au classement. Troisième avant la soirée, Vannes a subi le réveil de Metz qui marque ses premiers points du championnats. Le sauveur lorrain s'appelle Diaz (39e). Même si cette victoire ne suffit pas à sortir les Messins de la zone rouge, l'espoir revient. Depuis son brillant départ à Nantes, Le Mans ne sait plus sur quel pied danser. Comme face à Reims, les Sarthois ont eu une entame désastreuse. Ils avaient arraché le nul contre les Champenois. Cette fois, ils ont sombré 2-0 contre Châteaurous sur des buts de Grange (6e) et Dupuis (19e). Les Castelroussins sont désormais 3e.

Pas de Tango pour Nantes

Tenus en échec 1-1, Boulogne (à Sedan) et Istres (contre Dijon) rate l'occasion de monter sur le podium. Du coup, c'est Angers, beau vainqueur à Clermont 2-1 qui réalise la bonne opération (3e ex æquo). Les Auvergnats avaient ouvert le score (Privat 13e) mais Henin (26e) et Dore (80e) ont donné la victoire au SCO. Troyes a réalisé le carton du jour en dominant Ajaccio 3-0. L'ESTAC respire après un début de saison difficile et recolle au peloton de tête avec Le Havre, tombeur de Reims 2-1 grâce à un doublé de Jovial dans le dernier quart d'heure (76e, 87e). En revanche, la tête s'éloigne de plus en plus pour le FC Nantes. Attendus au stade Francis Le Basser dans l'un des nombreux derbies de l'ouest, les Canaris ont eu la chance de ramener un nul 0-0. Réduits à dix après l'exclusion bête de Ba (61e), ils ont largement subi la domination d'un Laval très dynamique mais peu réaliste. Confirmé dans les buts nantais, NDy Assembé a préservé les cages de son équipe en attendant mieux devant (deux tirs cadrés dans le match). Sur le plan offensif, Djordjevic va regretter longtemps son double face à face raté devant Balijon. "Ce n'est pas suffisant, a déploré l'attaquant nantais Stéphane Darbion. Il manque beaucoup de choses sur le plan offensif pour faire quelque chose."