Tours Cetout Julien 04 2010
Le défenseur de Tours Julien Cetout | AFP - Fred Tanneau

Tours enfonce Nantes

Publié le , modifié le

Le FC Tours s'est relancé dans la course à la montée en Ligue 1 en disposant du FC Nantes (2-1) lors du match décalé de la 28e journée. Menés 1-0 sur un but de Vivian (20e), les Tourangeaux ont renversé la situation grâce à l'intenable et talentueux Guié Guié, auteur d'un doublé (60e et 71e). Au classement, les Ciel et Noir pointent au 5e rang, à deux points du leader Ajaccio. Nantes reste 14e avec 5 longueurs d'avance sur Metz, premier relégable.

Désireux de s'imposer pour rester dans la course à la montée en Ligue 1, les Tourangeaux débutent mieux la rencontre et Guié Guié, incapable de marquer depuis le 29 janvier alors qu'il cartonnait en 2010 (11 buts), trouvait le poteau sur une Madjer qui s'écrasait sur le poteau (4e). Le FCN, candidat au maintien, venait d'échapper au pire mais il réagissait rapidement, Gakpé allumant la première mèche (9e). Malgré l'absence de ses attaquants (Djordjevic et Rodelin suspendus après le sulfureux duel contre Ajaccio), Nantes ouvrait le score sur un corner fuyant de Trébel bien coupé de la tête par Vivian (0-1, 20e).

Dans la foulée, Darbion, échappé sur l'aile gauche, tirait largement au dessus au lieu de centrer. Avant que Guié-Guié n'enroule son tir juste au dessus de la barre transversale de Ndy Asssembé (23e). Puis le portier camerounais captait une tête de Saidi après une remise acrobatique signée Diego à bout portant. Tours dominait ce derby du grand Ouest mais les Canaris faisaient bloc pour résister sans oublier de se projeter devant à l'occasion. Dans ce duel entre la troisième attaque et la deuxième défense, l'avantage allait aux Jaunes en cette première période. A la 38e minute, Sopalski détournait in extremis un coup franc vicieux de Gakpé qui s'apprêtait à rentrer au premier poteau. Sur l'action, Vivian et Cheyrou se gênaient alors qu'ils pouvaient offrir un deuxième but aux Nantais. Les deux équipes regagnaient les vestiaires sur cet avantage pour l'octuple champion de France.

Nantes manque l'égalisation

Dès l'entame de la seconde période, Nantes mettait Tours en danger mais Darbion voyait sa reprise freiner par un défenseur et les locaux pouvaient se dégager. Sur la contre-attaque, Kevin Lejeune manquait son crochet décisif et Nantes gardait la main. Pour peu de temps. Une longue ouverture que Vivian ne peut qu'écarter temporairement: le ballon est récupéré par Diego qui profite d'une glissade d'Othon pour centrer instantanément pour Guié Guié qui pousse le cuir dans le but nantais pour son 12e but de la saison (1-1, 50e). Tout était à refaire pour les hommes de Stéphane Anziani qui subissaient clairement la domination adverse. A l'heure de jeu, un coup franc de Diego était détourné sur sa transversale par le précieux Ndy Assembé. Les Ciel et Noir poussaient mais les Canaris tenaient bon.

Jusqu'à la 71e minute, fatale. Vivian jouait mal le hors-jeu et laissait Guié Guié griller la politesse à Ndy Assembé. Malgré son contrôle un peu large qui l'expédiait sur le coin gauche de l'entrée de la surface, le virevoltant buteur ivoirien trouvait le moyen d'envoyer le ballon entre le portier nantais revenu à toute allure, le défenseur Djilobodji revenu à fond et le poteau, pour un but splendide (2-1). Le FCN repartait à l'attaque pour tenter d'arracher le match nul mais Gakpé écrasait trop son tir du gauche.A cinq minutes du terme, Djilobodji trouvait la barre transversale sur un tir fracassant sur lequel le portier adverse était battu. Le défenseur ligérien était décidément malheureux puisqu'il croisait trop sa frappe dans les arrêts de jeu. Les partenaires de Bruno Cheyrou venaient de laisser filer de nouveaux points importants pour leur avenir qui s'assombrit encore un peu plus. Un grand nom du football français tremble vraiment pour ne pas descendre en National...