Toujours sans victoire en Ligue 2, Nancy se sépare de son entraîneur Pablo Correa

Toujours sans victoire en Ligue 2, Nancy se sépare de son entraîneur Pablo Correa

Publié le , modifié le

Mal en point depuis le début de la saison, l'AS Nancy Lorraine se sépare de son entraîneur historique Pablo Correa (sur le banc de 200 à 2011 et depuis 2013). A 50 ans, l'Uruguayen a été démis de ses fonction par le club lorrain, seulement 16e de Ligue 2 avec trois victoires et deux défaites après cinq journées. Son successeur sera nommé prochainement, a annoncé le président de l'ASNL, Jacques Rousselot.

Correa, l'un des visages du club

Nancy a donc remercié ce mardi son entraîneur historique, l'Uruguayen Pablo Correa​, et cherche "du sang neuf" pour le remplacer, a annoncé Jacques Rousselot, le président du club rétrogradé en Ligue 2 cette saison. Joueur de l'ASNL de 1995 à 2000, Correa était l'un des visages du club, dont il était l'entraîneur adjoint de 2000 à 2002 puis principal de 2002 à 2011 puis depuis 2013. "C'est un homme intelligent, qui a servi le club de la plus belle des façons, a ramené des trophées, a un beau parcours", a expliqué le président à propos de l'Uruguayen en conférence de presse. Mais "pour la sérénité, l'ambiance, l'environnement, il pense, et je pense, que la meilleure des façons, c'était de mettre une parenthèse à son parcours d'entraîneur".

"Il n'y a pas le feu au lac"

Après cinq journées de Championnat, l'ASNL n'a toujours pas gagné la moindre rencontre (3 nuls), et végète à la 16e place, à neuf points des leaders Le Havre et Reims. "On va réfléchir sur la suite, et je vais réfléchir sur le nom du successeur", a indiqué Jacques Rousselot. "Il n'y a pas le feu au lac, il y a des gens qui peuvent assurer le fonctionnement. Rien n'est décidé, je me laisse du temps". Cette annonce intervient après une saison 2016-2017 "de merde" conclue par une rétrogradation en L2, selon les mots du président lui-même, et une défaite 2-1 à Brest vendredi dernier. Mais Jacques Rousselot assurait pourtant jusqu'alors vouloir garder son entraîneur.

"Beaucoup de tristesse"

Interrogé sur ce qui a précipité ce changement, il a pointé "la réflexion". "On sait très bien que quand le club est en difficulté, le fusible c'est souvent l'entraîneur. Et même si je trouvais les critiques et les propos injustes a son égard, force est de constater que l'environnement, les partenaires et les supporters veulent qu'il y ait du changement", s'est-il justifié. Le président a assuré avoir pris avec "beaucoup de tristesse" la décision de suspendre la moitié de son duo. A eux deux, les deux hommes cumulaient 50 ans à l'ASNL...l'âge du club ! Le principal fait de gloire de Pablo Correa sur le banc lorrain restera le sacre en Coupe de la Ligue en 2006. Il a également remporté deux Championnats de Ligue 2, en 2005 et 2016.

Fabien Mariaux