Strasbourg/Gazélec
Strasbourg est venu à bout du Gazelec | PHOTOPQR/CORSE MATIN/MAXPPP

Strasbourg, Reims et le Gazélec manquent la tête, Amiens sur le podium

Publié le , modifié le

Avant le match de Brest lundi face à Sochaux, trois clubs pouvaient s'emparer provisoirement de la tête du classement. Strasbourg et le Gazélec n'ont pas réussi à se départager (1-1) alors que de son côté, Reims n'a pu faire mieux que match nul sur la pelouse de Tours (1-1). Grâce à sa victoire face à Nîmes (3-2), Amiens devient le nouveau dauphin de Brest. Après cinq journées, Laval, Niort et Nîmes sont eux toujours à la recherche de leur première victoire cette saison.

Amiens continue son beau début de saison. Promu cette saison, le club Picard vient d'enchaîner une troisième victoire consécutive en allant chercher les trois points sur la pelouse de Nîmes (3-2). Les Sudistes pourront s'en vouloir car ils ont mené deux fois au score grâce à un doublé de Rachid Alioui mais Bourgaud, Fofana et Dibassy ont permis à Amiens de recoller puis de prendre l'avantage au score pour devenir provisoirement le nouveau dauphin du leader. Un fauteuil de leader qui reste ce soir la propriété du Stade Brestois alors que trois équipes pouvaient prendre la tête. Mais ni Strasbourg et le Gazélec, qui se sont quittés sur un match nul (1-1), ni le Stade de Reims, qui a dû partager les points sur la pelouse de Tours, n'ont su profiter de l'occasion.

Pas de première pour Laval, Bourg-Péronnas, Nîmes et Niort

En bas de classement, ça commence à devenir compliqué pour Laval, Bourg-Péronnas, Nîmes et Niort. Ces quatre équipes n'ont pour l'instant pas encore eu la chance de goûter à la victoire cette saison. Les Lavallois, défaits 2-0 sur la pelouse de Valenciennes, et Nîmes restent bloqués à deux points. De leurs côtés, Bourg-en-Bresse et Niort s'affrontaient dans un duel des relégables qui a accouché d'un match nul (2-2) qui n'aura pas la même saveur pour les deux équipes. Alors qu'ils menaient 2-0, les Niortais se sont relâchés avant d'encaisser le but égalisateur dans le temps additionnel. Malgré ce nul arraché à la dernière secondes, Bourg-Péronnas reste lanterne rouge de LIgue 2 après la cinquième journée.