Auxerre-Metz
. | maxppp - Jérémie Fulleringer

Statu-quo en tête de L2

Publié le , modifié le

La 33e journée de Ligue 2 vendredi n'a pas modifié les rapports de force en tête du classement. Derrière le leader Dijon (qui jouera samedi à Clermont) et son dauphin Nancy (qui recevra Créteil lundi), les positions restent figées. Malgré un triste nul à Brest (0-0), Le Havre reste 3e, rejoint néanmoins par le Red Star, qui s'est imposé sur le fil à Ajaccio (2-1); tous deux profitent de la lourde chute de Metz à Auxerre (4-0).

Les Messins font la plus mauvaise affaire du soir. De leur côté, tout comme les Auxerrois, les Lensois, qui se sont imposés à Niort, se replacent en espérant avoir encore une carte à jouer pour l'accession. En fin de tableau, Sochaux a pris de l'air en allant gagner difficilement à Laval (2-1) avec un but à la 96e minute ! Nîmes gagne encore contre Valenciennes (2-0) et semble en passe de réussir son pari du maintien malgré le fait d'avoir entamé le championnat avec huit points de pénalité. La lanterne rouge, le Paris FC, a signé sa 3e victoire face à Bourg-en-Bresse (2-0).

Et la deuxième consécutive... Ce qui lui permet de n'être plus qu'à six points du premier non-relégable Evian-Thonon, qui n'a pu que partager les points avec Tours (0-0). A noter que cette journée a été marquée par les pénalties: pas moins de six au total, dont deux à Ajaccio et deux à Auxerre.

Christian Grégoire