Luzenac entraînement discussion
Bientôt l'heure du verdict pour Luzenac | PASCAL PAVANI / AFP

Semaine décisive pour Luzenac

Publié le , modifié le

Face à l'intransigeance de la Ligue de Football Professionnel (LFP), Luzenac a remis son destin dans les mains des tribunaux. Le club ariégeois défendra son dossier devant le CNOSF mardi avant un ultime passage devant le tribunal administratif de Toulouse en fin de semaine.

  • Quel est le nœud du problème ?

Quel est le nœud du problème ?

Si la montée de Luzenac, 2e du National la saison dernière, a tout d'abord été refusée à cause d'un problème financier, la LFP motive désormais son refus uniquement sur la conformité du stade Ernest-Wallon, l'enceinte du Stade Toulousain (Top 14). Selon la Ligue, la sécurité des supporters n'est pas assurée, notamment en raison de l'absence de vidéosurveillance. Elle reproche au LAP de ne pas avoir engagé les travaux pour moderniser le stade. Le club rétorque, devis à l'appui, qu'il a prévu avec les Amis du Stade Toulousain, propriétaires d'Ernest-Wallon, d'effectuer les travaux quand la LFP validera son accession. "Il y avait, dès le début, des travaux de mise en conformité à faire à  Ernest Wallon, explique le président du Stade Toulousain René Bouscatel. Ils ont été identifiés et il y a eu un accord avec Luzenac  pour que la SASP Stade Toulousain les fasse faire aux frais de Luzenac. Nos services ont fait établir des devis, principalement sur l'amélioration de l'éclairage et la mise en place de caméras de surveillance."

  • Pourquoi les travaux n'ont-ils pas été réalisés ?

Pourquoi les travaux n'ont-ils pas été réalisés ?

Suite au devis réalisé pour les travaux d'Ernest-Wallon, le LAP a attendu l'officialisation de son accession pour débuter le chantier. Or cette validation de la LFP n'est jamais arrivée puisque les dirigeants du football professionnel attendaient de leur côté un stade aux normes. "C'est le chien qui se mord la queue, a indiqué le président du Stade Toulousain René Bouscatel qui dénonce un acharnement contre le LAP dans les colonnes de La Depêche. Même la mairie de Toulouse a indiqué qu'elle prêtait le Stadium (le stade de football de la ville) le temps des travaux. Et les travaux, ce n'est pas plus d'un mois. Si la Ligue de football avait dit à Luzenac 'nous sommes d'accord mais il  faut, au préalable, que vous fassiez ces travaux', Luzenac nous aurait mandaté  (...) pour qu'ils puissent être effectués avant le début de la saison."

  • Quand prendra fin le feuilleton ariégeois de l'été ?

Quand prendra fin le feuilleton ariégeois de l'été ?

Normalement, une décision ferme et définitive sera prise en fin de semaine par le tribunal administratif. Le club a déjà précisé qu'il respectera la décision de la justice, quelle qu'elle soit. Mardi, il sera auditionné une troisième fois par le CNOSF qui avait donné un avis favorable le 22 août dernier. Cet avis ne devrait pas changer. "Toutes les conditions sont donc remplies et rien ne peut s'opposer maintenant à la montée du club en Ligue 2", avance le club qui demande l'arrêt du championnat de L2 jusqu'à sa réintégration alors que cinq journées ont déjà été jouées. La balle de match sera dans les pieds du TA. En cas d'accession validée, Luzenac devra se contenter de son effectif actuel puisque le mercato s'est achevé lundi à minuit. Un autre combat va débuter, celui du terrain.