Ligue 2 Sedan joueurs joie 012011
La joie des joueurs de Sedan | AFP - Anne-Christine Poujoulat

Sedan s'impose à Reims

Publié le , modifié le

Sedan a réalisé une excellente opération en allant s'imposer (2-1) sur la pelouse de Reims lundi en match de clôture de la 25e journée de Ligue 2. Avec ce succès, Sedan revient à la 5e place à 4 points du podium, derrière Clermont et Reims, qui a laissé filer une belle occasion de se rapprocher du leader Bastia.

C'est la première défaite à domicile pour Reims, qui avait jusque là avait souvent imposé offensivement son tempo. Cette fois-ci, les attaquants champenois ont buté sur un excellent Ulrich Ramé. Dans une rencontre où tout s'est joué en première période, et bien que dominés sur le plan du jeu, les Sedanais ont su trouver suffisamment de ressources pour revenir d'abord par Le Moigne puis pour prendre l'avantage par Fauvergue, juste avant la pause. Les Rémois avaient auparavant ouvert le score très rapidement par Ghilas et ont ensuite pesé considérablement sur la partie, sans toutefois parvenir à faire la différence. 

Dès la 7e minute en effet, sur une jolie passe en profondeur de Fauré, Tainmont  trouvait la barre d'une puissante frappe du gauche. Deux minutes plus tard,  Ghilas servi par Fauré, donnait l'avantage à Reims en marquant son 10e but de  la saison d'une belle frappe sous la transversale de Ramé. Les Ardennais parvenaient cependant par égaliser sur corner, par Le Moigne qui profitait d'un cafouillage dans les six mètres (31). A la 43e, ils doublaient la mise à la suite d'un magnifique centre  d'Eudeline repris par Fauvergue d'un subtil extérieur du pied droit. Juste avant la mi-temps, le Stade de Reims frôlait la correctionnelle. Un  coup franc dévié par Diallo (45+1) était injustement refusé pour un hors-jeu  imaginaire.  

Les Ardennais n'ont jamais abdiqué et au contraire se sont appliqués avec beaucoup de maîtrise à résister aux assauts rémois dans une rencontre âprement disputée, où pas moins de 8 cartons jaunes (4 de chaque côté) ont été distribués. L'entraîneur de Reims Hubert Fournier a même été exclu pour contestation par l'arbitre Tony Chapron avant l'heure de jeu. Car la seconde période a été très mouvementée, marquée par un pénalty raté pour Sedan, et particulièrement tendue et hachée. Les Rémois se précipitaient à l'attaque mais péchaient par maladresse ou butaient sur un Ramé vigilant comme en toute fin de match, où Mandi (90) puis Ghilas (92) rataient l'égalisation.  

Les  Rémois dépités perdaient leur invincibilité à domicile cette saison, et une bonne occasion de consolider leur deuxième place, voyant même les Sangliers revenir dans la cour des prétendants à la montée.