Sedan placé en redressement judiciaire

Publié le , modifié le

Le tribunal de commerce de Sedan a ordonné la mise en redressement judiciaire du club de Sedan, relégué le 1er juillet de Ligue 2 en CFA. Le tribunal a nommé un administrateur judiciaire qui devra notamment envoyer, dans un délai maximum d'un mois, leurs lettres de licenciement aux huit joueurs professionnels et huit stagiaires encore sous contrat ainsi qu'aux 17 personnes employées par le club.

C'est la continuité, et ce n'est malheureusement pas une surprise. Après l'échec de la piste d'un repreneur saoudien en début de semaine, le CS Sedan n'avait pas pu présenter son appel devant la DNCG. Le dépôt de bilan était inévitable. Et le redressement judiciaire également.

Le Club sportif Sedan Ardennes, qui avait déposé le bilan mercredi, fait en outre l'objet d'une assignation de l'URSSAF pour un arriéré d'impayés. "C'est  une décision conforme à ce que j'attendais", a commenté le président du CSSA,  Pascal Urano. Son avocat, Me Ahmed Harir, estime que l'ouverture de cette procédure peut  permettre de "susciter un plan de cession". Le club est placé sous période  d'observation jusqu'au 3 octobre. Sur le plan sportif, le préparateur physique,  Teddy Pellerin, qui encadre le groupe depuis le 1er juillet faute de  technicien, assure les séances d'entraînement avec un effectif qui se réduit de  jour en jour. Les milieux de terrain Emmanuel Koné et Yohan Court ont déjà  résilié leur contrat. D'autres comme Beziouen et Makhedjouf ont quitté les  Ardennes.