Ligue 2 Sedan joueurs joie 012011
La joie des joueurs de Sedan | AFP - Anne-Christine Poujoulat

Sedan n'a pas dit son dernier mot

Publié le , modifié le

Sedan a sans doute fait une très bonne affaire en s'imposant (2-0) devant Laval vendredi pour le compte de la 32e journée. Avec ce succès, les Ardennais reviennent au pied du podium, à un point d'Ajaccio qui jouera lundi à Dijon. Le leader Evian-Thonon a dû se satisfaire d'un nul au Havre (0-0) tout comme son dauphin Le Mans sur le même score face à Metz, mal en point pour le maintien.

Une semaine après s'être rappelé au bon souvenir de ceux qui l'avait déjà enterrée pour une éventuelle montrée, c'est une belle équipe de Sedan  a dominé les Lavallois et s'est logiquement imposé sur un doublé d'Alexis Allart, qui a profité de la blessure de Fauvergue pour revenir avec une grosse envie de ballon. Il l'a prouvé sur ce matche en se montrant très réaliste pour un succès ô combien précieux. Les Sedanais profitent donc du double nul des leaders pour revenir à distance respectable et y croire encore.  

En effet, Le Mans s'est montré bien tiède face à des Messins qui se sont battus à la MMArena. Mais la volonté lorraine n'a pas été récompensée et que les Manceaux ne se sont jamais montrés dangereux, les deux équipes se sont quittées sur un piètre match nul 0-0. De son côté,  malgré de bonnes intentions offensives, le leader Evian/Thonon n'a pas pu faire mieux qu'un petit nul sur le terrain du Havre qui a sans doute, par cette contre performance hypothéquer ses dernères chances d'accession. Les chances se sont également sérieusement amenuisées pour Tours battus sur le fil (3-2) par une surprenante formation de Boulogne sur Mer qui peut, elle croire à un retour dans l'élite. Thil a offert la victoire aux Nordistes en fin de match et leur permet de remonter au sixième rang, à 3 points du podium. Istres a battu Troyes (2-0) et remonte au 8e rang, à cinq points du Mans et d'Ajaccio.

En bas de tableau, la journée n'a pas changé grand chose puisque trois des quatre derniers ont fait match nul. Metz se satisfera du point ramené du Mans, alors que Nîmes, qui reste premier rélégable, a arraché le nul sur sa pelouse face à Nantes (2-2) dans le temps additionnel grâce à Thibault. La lanterne rouge Grenoble, longtemps menée, a concédé le nul (1-1) au Stade des Alpes contre Châteauroux. Le GF38 a toujours quatre points de retard sur Metz, premier non relégable. Vannes a été battu à Clermont (1-0) et pointe à deux longueurs des Messins.