Clermont foot
Les Clermontois | MERLE / AFP

Reims revanchard

Publié le , modifié le

Après avoir chipé le fauteuil de leader au nez et à la barbe de Reims la semaine passé, Clermont va vouloir confirmer, samedi, au Havre, son nouveau statut. La 13e journée de Ligue 2 va également mettre aux prises un Stade Remois revanchard et une équipe d'Istres stagnante. Mais prudence ! Les Champenois et les Auvergnats devront garder un oeil sur Bastia, 3e à 2 points et en déplacement à Laval.

Auteur d'un nul face à Troyes mais profitant de la défaite de Reims à Metz, Clermont s'est hissé le week-end dernier sur la plus haute marche du podium (24 points). Et compte bien y rester ! C'est en tout cas ce que les Auvergnats vont essayer de faire, samedi, au Havre. Relativement en forme mais plutôt inconstants (deux victoires et deux nuls), les hommes de Michel Der Zakarian vont devoir donner le meilleur pour se maintenir. La saison passée, leur périple en Normandie s'était soldé par une défaite (1-0). Cette année, les Clermontois sont assez irréguliers à l'extérieur et restent d'ailleurs sur un nul à Istres. La méfiance sera donc de mise face à une formation havraise confiante après quatre matches de rang sans défaite.

Pour Reims, cette 13e journée aura comme principal objectif de retrouver le trône de leader. Après 7 matches sans défaite, les Rémois viennent de concéder leur troisième défaite et marquent le pas. Leur dernière victoire remonte maintenant à la fin septembre. Dans ces conditions, une réaction est attendue face à Istres

Également prétendant à la remontée, Bastia, tombeur d'Arles-Avignon le week-end dernier (3-0), se rend à Laval. Mais avec seulement deux victoires à l'extérieur en six matches, la tâche de s'annonce pas aisée. Et ce même si les Mayennais n'affichent pas une forme resplendissante (2 victoires sur les 5 derniers matches).

Dans les autres rencontres de la soirée, Monaco tentera, face au Mans, d'obtenir son 2e succès de la saison. De son côté, Tours, qui n'a plus gagné depuis le 20 septembre, essaiera de sortir de sa mauvaise passe face à Angers. Enfin, Nantes devra s'imposer à Troyes pour continuer à se rapprocher du trio de tête.

Isabelle Trancoën