coupe nice reims 01032011
Reims redevient leader | AFP-NASCIMBENI

Reims redevient leader, les mal classés se rebiffent

Publié le , modifié le

Reims a repris seul la tête de la Ligue 2 en s'imposant devant Bastia (1-0), mardi lors de la 8e journée, alors que dans le même temps Clermont s'inclinait à domicile devant Tours (1-0). En fin de tableau, Istres, Nantes, Boulogne et Amiens ont redressé la tête. Le Mans est désormais lanterne rouge après le nul (1-1) concédé au Havre qui connaît un coup d'arrêt tout comme Metz et Sedan.

Le Stade de Reims a confirmé qu'il connaissait cette saison sa meilleure entame de championnat depuis de nombreuses années. Les Champenois l'ont certes emporté sur le plus petit des scores grâce à un but de Ghilas en première période, mais cela suffit à leur bonheur. Les voici seuls leaders en profitant de la contre-performance de Clermont. Les Auvergnas avaient jusqu'alors montré une belle solidité. Ils ont cette fois-ci, à domicile pourtant, sérieusement manqué de réalisme face à Tours. Des Tourangeaux qui ont  marqué le seul but du match à la demi-heure de jeu par Rigonato et qui ont trouvé assez de ressources pour préserver cet avantage bien que réduits à dix puis à neuf pendant vingt minutes après les cartons rouges reçus par Genevois et Tritz. Tours se replace en quatrième position, à deux longueurs de Clermont et un une seule du Havre, qui a manqué l'occasion de prendre une petite marge en étant tenu en échec sur sa pelouse (1-1 face à une équipe du Mans pour laquelle ce point pris ne suffit pas à lui éviter de rétrograder à la dernière place du classement.

C'est que beaucoup d'autres mal-classés se sont enfin réveillés. Ce fut le cas de Boulogne, qui a glané son premier succès devant Guingamp (2-0) grâce à Reset et Allart, tout comme Amiens qui a enfin débloqué son compteur en l'emportant difficilement devant Laval 1-0. Amiens reste avec deux points d'avance sur Le Mans, dans la zone rouge où entre justement Guingamp, alors que Chêteauroux, est le premier non-relégable, après sa défaite  (3-1) à Istres, autre équipe en difficulté qui s'est rebiffée lors de cette journée. Cette série de bons résultats des équipes de fin de tableau ne fait pas non plus l'affaire de Monaco qui, en dépit de sa première victoire lundi devant Arles-Avignon, reste dans une situation difficile. 
Grâce à Djordjevic, Djilobodji, et Wiltord, Nantes respire aussi après l'avoir emporté (3-1) à Metz qui perd une belle occasion de monter sur le podium.

La situation est toujours approximative pour une équipe de Lens qui voit, à chaque journée, la situation se compliquer pour se mêler à la lutte pour la montée. Les Lensois ont concédé le nul (0-0) à Bollaert face à Angers. Au stade l'Aube, Troyes et Sedan ne sont pas non plus parvenus à se départager et restent dans leur rôle d'outsiders.