Reims Deaux 082011
Lucas Deaux | AFP

Reims-Metz: la pression monte à l'Est

Publié le , modifié le

Après deux matches nuls de rang, le leader Reims va tenter de renouer avec le succès, vendredi, à l'occasion de la 13e journée de Ligue 2. Un succès que les Champenois vont devoir aller chercher à Metz, dans un derby de l'Est où ils partent grands favoris. Dans le même temps, Clermont et Le Havre tenteront de préserver leurs places sur le podium en jouant respectivement Troyes et Istres. Juste derrière, Bastia, opposé à Arles-Avignon, restera à l'affût.

C'est un peu le match des extrêmes qui va se jouer, vendredi, au stade Saint-Symphorien. Un match entre Reims, leader et encore invaincu à domicile, et Metz, proche de la zone rouge après 5 défaites consécutives. Dans ce derby aux allures de grand écart, les Remois partent logiquement favoris. D'autant, qu'après avoir enchaîné deux matchs nuls (à Tours et face au Mans), ils vont avoir envie de retrouver le chemin de la victoire et du, même coup, tenir à distance une équipe de Clermont qui n'est plus qu'à un petit point.

S'il pourra compter sur son buteur Kamel Ghilas (5 buts), l'entraîneur champenois Hubert Fournier devra toutefois se passer de deux de ses cadres. Le milieu de terrain Odaïr Fortès s'est en effet gravement blessé lors de l'entraînement de lundi et souffre fracture de la cheville avec arrachement ligamentaire. Le défenseur Christopher Glombart a, quant à lui, été victime d'une entorse au genou. "On ne va pas s'apitoyer sur notre sort, a relativisé le technicien. Le groupe doit rester uni et solidaire. Les joueurs qui seront amenés à remplacer les blessés devront répondre présent". L'état précaire des troupes champenoises donne forcément des idées à Clermont, même si Michel Der Zakarian doit lui aussi se passer des services de Jean-François Rivière, meilleur buteur de L2 (9 réalisations), suspendu, alors que son gardien Fabien Farnolle, touché à une cuisse, est très incertain. "Si on gagne, ça nous fera quatre victoires à la maison, et quatre à l'extérieur, a affirmé l'ancien Nantais. Ce serait un bon bilan au bout de treize journées. Ce championnat est tellement homogène que ça va se jouer sur la régularité". Pour Metz, qui n'a plus gagné à domicile depuis le 19 août, la tache devrait malgré tout rester compliquée. A moins que Mathieu Duhamel, meilleur buteur de l'équipe messine, ne se transcende devant son public.

Après avoir manqué une occasion inespérée de prendre les commandes du championnat, la semaine passé à Istres, Clermont va sans doute avoir des envies de revanche. Une victoire à domicile face à Troyes permettrait aux Auvergnats de remettre la pression sur le leader. A moins que ce dernier ne leur facilite les choses en réalisant une contre-performance à Metz. Autre prétendant au titre, Le Havre, en déplacement à Istres, essaiera de réaliser la passe de trois après ses succès à Metz et face à Châteauroux. En cas de revers, les Auvergnats et les Normands pourraient assister à une remontée de Bastia, en embuscade à seulement un point du podium. Opposés à une équipe d'Arles-Avignon qui ne s'est imposé qu'à trois reprises cette saison, les Corses sont en position de force.

Dans les autres matches de la soirée, Monaco, actuelle lanterne rouge, se rendra à Châteauroux avec l'espoir d'obtenir son second succès de la saison. De son côté, Angers, en vadrouille à Guingamp, tentera de faire oublier son dernier revers à Sedan. Enfin, Tours, qui reste sur trois nuls et une défaite, devra se ressaisir face à son voisin Laval.

Isabelle Trancoën