Metz surclasse Lens
Messin et Lensois la lutte | PHOTOPQR/VOIX DU NORD TEAMSHOOT

Reims freiné, Guingamp en perdition

Publié le , modifié le

Reims a manqué l'occasion de prendre provisoirement la tête de la Ligue 2, en s'inclinant à Troyes (1-0) vendredi lors de la 17e journée, et reste deuxième, trois longueurs devant Guingamp qui a sombré à Tours (5-1). Du coup, samedi, Clermont pourrait prendre ses distances en tête puisqu'une victoire contre Boulogne lui donnerait six points d'avance. Autres faits: Nantes chute à domicile, Metz se relance face à Lens et le Mans patine à domicile.

Monaco rate le coche, Clermont cale
Dernier de Ligue 2, l'AS Monaco est passé tout près de sa première victoire à l'extérieur de la saison. Les Monégasques menaient 2-1 au Havre jusqu'à la 79e minute grâce à un doublé de Germain (44e, 45e). Mais à force de reculer, Mendes Da Grança a égalisé pour les Normands. Le HAC rate lui le podium. En haut du tableau, Clermont n'a pas profité des faux-pas de ses rivaux. Les Auvergnats ont subi une défaite surprise à domicile contre Boulogne 2-1.

C'est peut-être un premier tournant dans ce championnat très ouvert. Sans jouer, les Auvergnats profitent d'un essoufflement de la concurrence, à commencer par Reims, éliminé de Coupe de France le week-end dernier chez les amateurs de Marck (1-2) et donc battu au stade de l'Aube, où l'Estac conserve son invincibilité. Les Troyens ont fait la différence en fin de match, alors que les  Champenois étaient réduits à 10, grâce une réalisation de Marcos (82e).

L'autre équipe du podium a aussi connu un vrai coup d'arrêt. Guingamp restait en effet sur huit matches sans défaite, dont  six victoires. Mais au stade de la Vallée-du-Cher contre des Tourangeaux  déchaînés, l'En-avant a sombré. La défense bretonne a encaissé notamment quatre buts en moins de trente minutes en seconde période. Un coup d'arrêt. Côté tourangeau, Jérémy Blayac a inscrit un triplé et fait remonter son équipe à la 10e place. Guingamp, lui, stagne à 28 pts et voit sa place sur le podium menacée par Le  Havre, 26 pts, qui reçoit la lanterne rouge Monaco samedi.

La remontée de Metz, le faux-pas de Nantes

Entre les Bretons et les Normands, trois équipes se bousculent à 27 points. Bastia (4e), s'est bien replacé en s'imposant à Châteauroux (2-0) après trois  matches sans succès, quand Sedan (5e) livrait un triste 0-0 devant Arles-Avignon. Metz (6e) poursuit pour sa part sa remontée avec un septième succès toutes compétitions confondues, face à Lens (2-0) grâce à des buts de Duhamel (13e) et Bouby (42e). Le tout sans se bagarrer. Les Artésiens reculent au 13e rang  alors qu'ils espéraient capitaliser sur leurs trois victoires.

Nantes a aussi connu une désillusion à la Beaujoire, face à Laval (3-2).  Les Canaris, qui n'avaient perdu qu'une fois sur leur pelouse, ont payé cher leurs errements défensifs en laissant libre de tout marquage Julien Viale à deux  reprises (29e, 54e). La réduction de score de Sylvain Wiltord (65e) puis de Jordan  Veretout (80e) n'a pas suffi et Nantes retombe au 12e rang.

Enfin, Le Mans et Angers ont entretenu le suspense (2-2) ce qui permet aux  Sarthois de sortir de la zone de relégation (17e). Amiens la réintègre en  revanche (18e) après sa défaite (2-1) à Istres.

Mathieu Baratas