Tours joie collective 082010
La joie des joueurs du FC Tours | DR

Premier test pour Tours

Publié le , modifié le

Désormais aux commandes de la Ligue 2, Tours ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Les Tourangeaux auront néanmoins fort à faire face au Havre, vendredi pour le compte de la 7e journée. Leur dauphin Evian TG se rend à Dijon qui peine à débuter sa saison. Dernière équipe invaincue, Boulogne tentera de confirmer sa bonne forme à domicile au détriment de Laval. Lundi, Reims, lanterne rouge sans succès, reçoit Nantes.

Tours dévaste tout sur son passage, à l'image de son buteur Abraham Guié Guié. Car la meilleure attaque (14 buts) est dans une spirale ascendante, à peine ralentie par un court revers à la 2e journée à Istres (0-1). Guié Guié frappe fort, déjà neuf fois en six journées. Il a déjà effacé des tablettes le Sochalien Santos qui avait ouvert sa saison 2000-2001 avec huit buts dans le même temps. Hormis le faux pas dans le Sud, rien n'arrête les hommes de Daniel Sanchez (5 victoires) qui ont logiquement pris les rênes de la Ligue 2 après le nul concédé par Evian face à Ajaccio. Vendredi, le TFC passe un premier test face à un prétendant à la montée, Le Havre. Les Normands ne voyagent pas très bien cette saison. S'ils sont invaincus à Jules-Deschaseaux, tous leurs déplacements en championnat se sont soldés jusque-là par une défaite.

Pointé à une longueur, Evian a connu un léger ralentissement le week-end dernier. Pas de quoi affoler le promu qui vit un début de saison au-delà de ses espérances. Le club haut-savoyard veut donc reprendre sa marche en avant à Dijon qui végète en milieu de classement, incapable trop souvent de faire la différence (4 nuls pour débuter la saison). Mais Evian devra faire sans Dja Djédjé suspendu ni son attaquant Bérigaud, ménagé après un choc à la tête. Goussé, Barbosa ou encore Bugnet sont, eux aux soins.

Sedan à l'épreuve

Si Guié Guié fait parler de lui, Sedan a aussi sa perle offensive en la personne de Lossemy Karaboué. L'attaquant ardennais s'est offert un doublé à la journée précédente et a peut-être réglé la mire pour les rencontres suivantes. Après un démarrage raté à Tours (3-4), le CSSA n'en finit plus de surprendre et reste même sur deux cartons à Angers (3-0) et face à Clermont (4-0). Mais pour demeurer sur le podium, et surtout ne pas perdre le contact avec le duo de tête, les Sangliers devront se défaire d'une équipe du Mans, certes 7e de L2, mais qui a pris sept points sur neuf à l'extérieur. Les Sarthois n'ont pourtant enregistré qu'un seul succès lors de leurs cinq derniers matches, à Grenoble et sur penalty (1-0). Ça commence à gronder dans la maison mancelle qui n'a pas encore affiché son vrai visage.

Dernière équipe invaincue, Boulogne-sur-Mer accuse déjà cinq points de retard sur la tête du classement. Les Nordistes alternent les victoires et les nuls. Après le point ramené du Mans, Laval (12e) pourrait donc faire les frais de son déplacement sur les bords de la Manche. Si Boulogne n'a toujours pas plié, Reims de son côté court toujours après un premier succès cette saison. Le Stade reçoit une équipe de Nantes, calé en milieu de tableau, lundi en clôture de la journée. Des Canaris qui peinent à prendre leur envol (2 victoires, 2 nuls, 2 défaites).