Le Nantais Djordjevic
Le buteur nantais Djordjevic | PHOTOPQR/OUEST FRANCE

Nantes sur le podium

Publié le , modifié le

Les Canaris ne lâchent pas leur rêve d'élite. Dans ce match au sommet qui clôturait la 11e journée de Ligue 2, Nantes réalise la bonne opération en battant Dijon 2-0. Les débats étaient équilibrés mais le FCN a fait la différence grâce à un penalty de Djordjevic tandis que Touré a scellé le score dans le temps additionnel.

Il va falloir compter sur Nantes cette saison ! Après un bel été, le FCN avait connu un petit passage à vide. face à Dijon, l'écart avec le haut du tableau est comblé. Vainqueurs 2-0, les Canaris grimpent à la deuxième place grâce à une meilleure différence de buts qu'Angers. Au coup d'envoi, les Dijonnais avaient pourtant des arguments à faire valoir. Bien mieux rentrés dans le match, ils donnaient des sueurs froides à Michel der Zakarian sans toutefois trouver le cadre. Quand Nantes se réveillait, c'était tout de suite plus efficace. Sur un raid de Djordjevic, Paulle se mettait à la faute en détournant de la main le ballon piqué du Nantais. Même essoufflé par son slalom de cinquante mètres, le buteur ligérien trompait Reynet d'un solide contre-pied, son dixième but cette saison (1-0, 16e).

Bamba exclu

En confiance, les Canaris essayaient de pousser pour enfoncer le DFCO mais les hommes de Dall'Oglio se laissaient une chance de revenir. Après la pause, Nantes se mettait dangereusement à reculer, laissant les principales initiatives aux Dijonnais. La Beaujoire retenait son souffle jusqu'à l'exclusion logique d'Abdoulaye Bamba pour un jeu dangereux sur Vincent Bessat. C'était une vraie chance que le Nantais ne soit pas blessé dans cette action (76e). A dix contre onze, Dijon lâchait son emprise. Dans les arrêts de jeu, Touré soulageait son banc en marquant son premier but de la saison (90e+3). Nantes se présentera donc samedi à Monaco dans la peau du dauphin du leader de la L2. Il est temps de se jeter à l'eau.

Michel Der Zakarian (entraîneur de Nantes): "On réalise un match très solide, contre une équipe joueuse. On a bien défendu dans l'ensemble, même si on manque encore de lucidité, notamment quand on est en supériorité numérique. On n'arrive pas à jouer juste ou à la mettre au fond quand on a les situations. On veut toujours aller vite, alors qu'il y a des moments où il faut conserver le ballon. Pour autant, je vais me contenter de cette victoire. On va aller à Monaco pour faire un résultat. En tout cas, on a entamé de la meilleure des façons une série importante avec derrière les réceptions d'Angers et de Châteauroux".

Olivier Dall'Oglio (entraîneur de Dijon): "J'attendais une meilleure prestation de mon équipe. On réagit plus qu'on agit. On prend ce but de Djordjevic que l'on avait pourtant préparé lors de la vidéo. En ce moment, l'équipe a des hauts et des bas. On n'a pas assez d'arguments pour conserver le ballon et faire remonter le bloc. On manque de fluidité, on a du mal à se sentir et coordonner nos actions. En fin de première période, nous avons eu une ou deux balles que nous aurions dû mieux exploiter. En plus des blessés, si on commence à avoir des expulsés"....