Djordjevic
Djordjevic, Raspentino et les Nantais heureux | MAXPPP - PHOTOPQR-OUEST FRANCE-FRANCK DUBRAY

Nantes se remet à y croire

Publié le , modifié le

Nantes s'est imposé (1-0) devant Le Havre lundi soir dans le dernier match de la 26e journée de L2. Les Nantais ont victorieusement franchi la première étape d'une série de quatre matches en douze jours à l'issue de laquelle ils devraient en savoir plus sur leurs chances d'accrocher une place sur le podium, synonyme de retour dans l'élite. Ils pointent désormais en 5e position, à 3 points de Clermont et Reims.

Ce fut pourtant compliqué pour les hommes de Landry Chauvin, qui ont eu affaire à des Havrais bien décidés à ne pas fermer le jeu. Les occasions ne furent pas très nombreuses en première période, mais souvent tranchantes. Et ce sont les gardiens qui ont sauvé les meubles. Riou pour les Nantais, s'opposant d'abord à Alo'o Efoulou puis à Bonnet., Côté Normand, Boucher s'est interposé plusieurs fois de devant Djordjevic et Rapentino, et a même sorti déterminant pour stopper une belle reprise de Trebel. Le portier Havrais s'inclinait toutefois à la 36e minute. L'action est rapidement menée par Pancrate qui décale Trebel, lequel adresse un centre parfait pour Djordjevic.

Ce but récompensait la domination offensive des Nantais, beaucoup plus actifs, et dont le jeu plus fluide portait un danger permanent dans le camp de Havrais, qui résistaient surtout grâce à leur présence physique.

Riou autoritaire

La deuxième période redémarrait avec deux belles actions.Tout d'abord un centre tendu de Mesloub repris par Rivière mais sur lequel Riou intervenait avec autorité. Puis une talonnade au premier poteau de Djordjevic sur le poteau. Le jeu perdait ensuite en intensité jusqu'aux dernières minutes où le Havre tenta le tout pour le tout. Notamment par une tentative de Nestor profitant d'un ballon cafouillé dans la surface mais là encore Riou était sur la trajectoire. Les Nantais fébriles répondaient par des contres intéressants qui auraient pu leur permettre de se mettre à l'abri, notamment sur un tir de Bessat claqué par Riou, et sur un trois contre un gâché par Raspentino.

Malgré tout les Canaris conservaient leur maigre avantage et une victoire précieuse qui leur permet de renouer avec les ambitions de montée, après un début catastrophique à cause d'un manque de régularité criant. Leur belle série de quatre matches sans défaite sans avoir encaisser le moindre but leur redonne de l'espoir. Pour Le Havre en revanche, cette défaite fut peut-être celle de trop. A neuf points de la 3e place, il semble improbablequ'ils puissent accéder à la L1 à la fin de la saison.   

francetv sport @francetvsport