Nantes joie Aristeguieta
La joie du Nantais Aristeguieta | PHOTOPQR/OUEST FRANCE

Nantes remet les gaz

Publié le , modifié le

Nantes a repris sa course vers l'élite. Samedi, les Canaris ont battu Le Havre 2-0 en match décalé de la 26e journée et repasse Caen, vainqueur de Laval 2-1 vendredi.

Le succès nantais ne souffre d'aucune contestation. Il s'est construit en première période après la main du Havrais François dans la surface. Aristeguita manquait le penalty mais marquait sur le renvoi du gardien Boucher. ce but lançait les Jaunes sur une voie royale.  Décevant, parfois malmené à l'image de Cichero par Yohann Rivière (21e) dans une rencontre totalement débridée, le FCN est revenu en seconde période  avec de meilleures intentions et, sur un service d'Eudeline, Gakpé s'est  illustré d'une frappe croisée pour mettre les siens à l'abri (56e). 

Les Normands, qui restaient sur trois victoires en quatre matches, ont payé leur infériorité numérique et une propension à ne pas concrétiser leurs actions, à l'image du cadeau de Djilobodji dont Zola (59e) n'a pas profité.Grâce à 13e succès de la saison, le FCN est 2e à deux points de Monaco qui reçoit Lens lundi.

"On a réalisé un début de match timide et crispé. Le penalty a décanté la rencontre. Il nous faut encore cinq ou six  victoires pour prétendre à la L1. On se rassure, on ne prend pas de but, nous  sommes la meilleure défense, la deuxième attaque du championnat, mais on se  fait balader par tout le monde, on ne joue pas bien et toutes les équipes sont  meilleures que nous !", a analysé Michel Der Zakarian, l'entraîneur du FC Nantes.

Le classement de la Ligue 2