Nantes rate le coche

Nantes rate le coche

Publié le , modifié le

Metz est venu mettre un terme à la série de trois succès consécutifs de Nantes à La Beaujoire (0-0), lundi en clôture de la 24e journée de Ligue 2. Les Canaris manquent une occasion de se rapprocher du podium et restent à cinq points des tickets pour la montée. Les Lorrains de leur côté, toujours en panne face au but, devront encore batailler pour leur survie.

Nantes restait sur trois victoires de rang à domicile, mais, lundi, le spectacle n'a pas été au rendez-vous sur la pelouse de la Beaujoire. Le FCNA et Metz ont cruellement manqué d'imagination pour se créer de franches occasions de but. Les Lorrains auraient pu ouvrir le score si les montants n'avaient pas renvoyé un coup franc de Bouby (33), lors d'une première période où les Canaris n'ont eu qu'un cafouillage mal exploité dans la surface à se mettre sous la dent, Djilobodji puis Vivian, manquant de conclure (41). En fin de seconde période, Pancrate, entré en jeu côté FCNA, a manqué sa balle de match face à Mfa Mezui (88).

Nantes perd là une occasion de se rapprocher un peu plus du trio de tête de la Ligue 2, mais pointe au 4e rang, à cinq points du podium, devançant Troyes à la différence de buts. Les Messins n'ont plus marqué de but depuis un mois. Ils demeurent 14e, avec le même nombre de points que Le Havre (12e) et Lens (13e), qui compte un match de plus que ses deux rivaux.

Vendredi, Bastia avait pris les rênes du classement, en s'imposant lors du choc contre son dauphin Reims (1-0), qu'il devance de quatre longueurs. Un résultat d'autant plus profitable que Clermont (3e) a aussi été défait, dans les derniers instants, à Tours (2-1). Pendant ce temps, Troyes s'était imposé à Sedan (6e) dans un duel d'outsiders également prétendants à la montée en L1.

AFP