Les Nantais
La joie des Nantais Bessat et Djordjevic | MAXPPP - PQR - OUEST FRANCE

Nantes bat Angers et devient leader de L2

Publié le , modifié le

En conservant son invincibilité à domicile grâce à sa victoire sur Angers (1-0), le FC Nantes s'est hissé en tête de la Ligue 2 lors de la 13e journée. Le 13e but de la saison de Djordjevic permet aux Canaris de vaincre des Angevins qui étaient à leur hauteur avant ce match, et de passer Monaco, auteur d'un nul à Niort (1-1) vendredi. Dans l'autre match du jour, les Auxerrois, réduits à 10 après l'expulsion de Ramos (43e), ont concédé le nul (1-1) contre Ajaccio.

Ils sont souffert jusqu'au bout, jusqu'au bout des cinq minutes du temps additionnel. Mais malgré une pression énorme des Angevins, malgré la montée du portier Malicki sur un dernier coup franc, malgré un dernier centre que Riou prolongeait de la main, Nantes a conquis la victoire (1-0) à la Beaujoire. Un but, le 13e de la saison pour Djordjevic juste après la pause (47e), le FCNA a vaincu un rival pour la montée en L1, qui était à sa hauteur avant cette rencontre. Et avec le match nul arraché dans le temps additionnel par Monaco à Niort vendredi (1-1), voila les Canaris revenus au sommet. Sept victoires, quatre nuls, deux défaites, les hommes de Der Zakarian comptent désormais 25 points, deux de plus que les Monégasques de Ranieri et trois de plus que les Angevins.

Auxerre a longtemps cru tenir une victoire, après le but de Kapo (34e) et malgré l'expulsion de Ramos (43e). Hengbert inscrivait même un but, refusé pour hors-jeu (50e), et Oliech gâchait quelques occasions. La dynamique semblait irrémédiablement à l'avantage des Bourguignons, puisque le GFC Ajaccio devait à son tour finir la rencontre à 10, suite au deuxième avertissement de Rachidi (86e). Mais les Corses, grâce à Verdier, égalisaient à la 89e minute d'une frappe passant sous le ventre de Léon, arrachant le point du match nul (1-1), le quatrième de la saison des Ajacciens qui demeurent avant-derniers de L2.

Lundi, Caen tentera de revenir à hauteur de Monaco en cas de victoire sur Le Havre, qui aimerait se relancer vers le haut de tableau après deux matches nuls consécutifs.

Déclarations :

Michel Der Zakarian (entraîneur de Nantes): "On a joué une bonne équipe, que l'on savait compliquée à jouer, qui défend bien et dispose d'une bonne vitesse devant. Pour s'imposer, il fallait par conséquent prendre un minimum de buts et avoir de la qualité offensivement. Maintenant, il faut rester humble et continuer à travailler, comme je l'ai dit très souvent. Tous les matches valent trois points, cette L2 est tellement serrée et compacte qu'il faut penser à prendre de la marge sur les poursuivants et rien d'autre. Par conséquent, il faut poursuivre notre série (trois victoires d'affilée). Nantes est une ville qui respire le football, quand ça marche. On l'a encore vu ce soir. En tout cas, c'est agréable d'évoluer devant 36 000 spectateurs."

Stéphane Moulin (entraîneur d'Angers): "J'ai des regrets. En même temps, dans un match de haut niveau, il faut savoir être efficace dans les zones de vérité, offensive comme défensive. On a commis une erreur, elle nous a été fatale. Vu les absences, on a été obligés de s'adapter. J'étais satisfait en première période. L'ouverture du score a changé la donne. Le plan initial était de les faire douter le plus longtemps possible avant de bien finir, justement comme on l'a fait."