Ligue 2 Nancy Pablo Correa 112015
L'entraîneur de Nancy Pablo Correa | MaxPPP - Icon Sport - Dave Winter

Nancy fait un pas de plus vers la montée en Ligue 1

Publié le , modifié le

Nancy, au ralenti depuis un mois, a repris sa marche en avant au meilleur moment en s'imposant (2-0) face au Red Star, concurrent direct pour la montée, samedi lors de la 29e journée de Ligue 2, et conforte ainsi sa deuxième place. A neuf journées de la fin de la saison, les Lorrains reviennent à quatre points de la tête, occupée par Dijon, victorieux d'Evian/Thonon (2-1) à Annecy vendredi. Et surtout ils accentuent leur avance sur les Franciliens, toujours troisièmes mais repoussés à six longueurs.

Ces derniers voient leur série de huit matches sans défaite (5 victoires, 3 nuls) prendre fin et restent notamment sous la menace du Havre (4e), vainqueur de Valenciennes (3-2) la veille et qui n'a plus qu'une unité de retard. Clermont et Metz, qui s'affronteront lundi (20h30) en clôture de la journée, auront eux chacun l'occasion de revenir à deux points du podium. Les Nancéiens n'abordaient pourtant pas ce choc au mieux après avoir connu un mois de février mitigé (1 victoire, 3 nuls, 1 défaite), achevé sur un revers à Ajaccio (2-1) il y a une semaine.

Sochaux s'enfonce dans la zone rouge

Mais ils ont su profiter de l'exclusion rapide du défenseur du Red Star Rémi Fournier pour une faute commise sur Anthony Robic (21). Si le même Robic a manqué le penalty, repoussé par Arnaud Balijon (23), dans les instants qui ont suivi, c'est lui qui a donné l'avantage à Nancy peu avant la pause (42). Puis les hommes de Pablo Correa, qui ont eu largement le contrôle du ballon face à une équipe francilienne longtemps en infériorité numérique, ont creusé l'écart au bout d'un centre en retrait de Diallo Guidileye repris par Maurice Junior Dalé (74).

Dans l'autre rencontre de l'après-midi, Sochaux, en déplacement à Tours (0-1), n'a pas su surfer sur la dynamique de sa qualification pour le dernier carré de la Coupe de France, obtenue dans la semaine aux dépens de Nantes (3-2). Les Sochaliens ont craqué dans les dernières minutes du temps réglementaire. Le but du Tourangeau Laurent Agouazi (86) les laisse englués dans la zone rouge, à trois points du premier non-relégable, Niort.

AFP