Ligue 2 Nancy Pablo Correa 112015
L'entraîneur de Nancy Pablo Correa | MaxPPP - Icon Sport - Dave Winter

Nancy et Dijon déroulent et se partagent la tête

Publié le , modifié le

Nancy et Dijon, vainqueurs à Créteil (3-0) et de Clermont (4-1) sur des scores fleuves, ont pris temporairement la tête de la Ligue 2 vendredi, lors de la 15e journée, en attendant une réaction de Metz, qui reçoit Auxerre samedi.

Les trois rencontres de la soirée se sont ouvertes sous le signe du recueillement, par une Marseillaise et une minute de silence, tout juste une  semaine après les attentats qui ont frappé Paris et Saint-Denis, faisant 130 morts et environ 350 blessés. Dans les tribunes, clairsemées après l'interdiction faite aux supporteurs  de suivre leur équipe à l'extérieur, drapeaux tricolores et banderoles proclamaient la solidarité des spectateurs avec les victimes.

Sur les terrains, Dijon et son attaquant international capverdien Julio Tavares, auteur d'un triplé en 6 minutes en première période, n'ont pas fait de détail face à Clermont. Wesley Saïd avait déjà ouvert le score, sur un centre  de... Tavares toujours. Le rival Nancy ne s'en est pas laissé compter. Les hommes de Pablo Correa  se sont aussi largement imposés à Créteil (3-0) et pointent devant Dijon, à qui ils avaient chipé la place de dauphin lors de la précédente journée, à la différence de but.

Tours s'en sort bien

Enfin, Tours, bien que réduit à dix après l'exclusion de Jonathan Gradit, est parvenu à marquer dans les cinq dernières minutes par Christian Kouakou pour s'imposer face à Evian/Thonon (2-1). Samedi, Metz, invaincu depuis cinq matches, tentera de reprendre la tête du classement face à Auxerre, 11e, qui n'a plus gagné depuis trois rencontres.  Lundi, Le Havre, 4e, reçoit Brest, 9e. Les cinq dernières rencontres seront disputées mardi, la 15e journée ayant été exceptionnellement étalée sur cinq jours pour permettre la reprogrammation vendredi et samedi de cinq matches du 7e tour de la Coupe de France concernant des clubs de L2, qui avaient été annulés le week-end dernier.

AFP