Ligue 2 Laval Rachid Alioui 082015
Le joueur de Laval Rachid Alioui | MaxPPP - Philippe Renault

Nancy, Dijon et Laval font la bonne affaire

Publié le , modifié le

Nancy, Dijon et Laval, tous trois victorieux, ont fait la bonne affaire de la 5e journée de L2, en se hissant en tête du championnat devant Metz qui jouera samedi face à Evian-Thonon. Les Nancéiens se sont imposés à Clermont (2-1) et sont désormais seuls leaders devant Dijon, qui a dominé Créteil (4-1), Metz, et Laval, surprenant, qui l'a emporté à Niort (1-0).

Soirée compliquée pour les Franciliens puisque, outre la défaite de Créteil, le Paris FC n'a pu faire mieux qu'un match nul face à Brest (1-1) alors que le Red Star, toujours à la recherche de son premier sucès, a été sévèrement battu (5-1) par Valenciennes, qui se hisse à une intéressante 6e place, derrière l'inattendue équipe de Tours, victorieuse à Ajaccio (2-1) et toujours invaincue. 

Nancy à l'arraché

A dix minutes de la fin du match, c'était Clermont, grâce à l'ouverture du score de Diedhiou (56e), désormais seul meilleur buteur du championnat (5  réalisations), qui était aux commandes de la L2. Mais l'ASNL a poussé et égalisé par Robic (80e), avant d'arracher la victoire par Chrétien (86e). Avec ces trois points, les Nancéiens reprennent la tête (11 points) qu'ils occupaient après la 3e journée, mais le chassé-croisé lorrain se poursuivra si leur rival Metz (10 points) bat Evian-Thonon-Gaillard. Le club mosellan a été rejoint par Dijon (2e), sans pitié pour Créteil  (4-1), et Laval (4e), discret vainqueur à Niort (1-0), qui a confirmé son statut de plus mauvaise attaque (1 but en 5 matches).

Tours s'en sort dans la confusion 

Derrière, Tours s'est emparé de la 5e place en s'imposant lui aussi dans les dix dernières minutes chez l'AC Ajaccio grâce à Kouakou (81e, 88e), alors que les Corses avaient ouvert le score par Toudic (39e). La fin de match a été très tendue: les deux équipes en sont venues aux mains, et le Tourangeau Belkebla a fini ensanglanté. Le score-fleuve de la soirée s'est affiché à Beauvais, où le Red Star a coulé en fin de match face à Valenciennes (1-5), qui repasse dans la première moitié de tableau (6e). L'apprentissage est rude pour le promu de Saint-Ouen, relégable avec 2 points. Les autres promus ont connu une fin de soirée plus heureuse:  Bourg-en-Bresse, mené face à Sochaux, a arraché la victoire dans les arrêts de  jeu (2-1), et le Paris FC a égalisé à quelques minutes de la fin face à Brest  (1-1).

Dans le match des relégables, Auxerre a quitté la zone rouge (13e) en battant 1-0 Nîmes, plus que jamais dernier (-6 points) en raison de ses huit points de pénalité. L'AJA, privée de son entraîneur Jean-Luc Vannuchi, suspendu à titre conservatoire, s'est imposée grâce à Vincent en première période.

Christian Grégoire