Monaco germain tête 022013
Valère Germain | Maxppp

Monaco reprend le large en tête

Publié le , modifié le

Vainqueur à Dijon (0-2), Monaco reprend cinq points d'avance en tête du classement, à l'issue de la 25e journée de Ligue 2. Invaincue depuis 7 matches, l'ASM a désormais 6 points d'avance sur Caen, quatrième.

A l'issue de la 23e journée de Ligue 2, Monaco pointait à la 2e place du classement, devancé par le FC Nantes. Depuis, les Canaris ont enchaîné un match nul contre Arles-Avignon et une défaite face à Guingamp ce week-end. Tombeurs du Havre lors de la dernière journée, les Asémistes avaient profité du partage des points de leurs adversaires pour leur reprendre le fauteuil de leader. Meilleure équipe à l'extérieur, l'escouade de Claudio Ranieri avait l'occasion de creuser l'écart sur les hommes de Der Zakarian à Dijon ce lundi. Une occasion que l'ASM a saisi, grâce à un homme, Valère Germain. Déjà auteur de 8 buts depuis le début de saison, l'attaquant du Rocher a signé ses 9e et 10e réalisations à Gaston-Gérard.

Monaco Saint-Germain

En difficulté jusque-là, malgré une occasion de Dingomé (12e), les Monégasques ont trouvé la faille sur coup de pied arrêté. A la réception de la parabole parfaite de Tzavellas, Germain, esseulé dans les 6 mètres adverses l'a joué renard pour mettre le cuir hors de portée de Baptiste Reynet (26e). Monaco n'a pas fait mieux par la suite dans le jeu mais s'en est une nouvelle fois remis à son attaquant. A la sortie d'un raid dans la défense bourguignonne, l'avant-centre de 23 ans a déclenché une frappe déviée par Souprayen sur laquelle le portier local n'a pu que constater les dégâts (47e). S'il pouvait revenir à 4 points de leurs visiteurs au classement général en cas de succès, les Dijonais n'ont jamais inquiété Subasic et restent 7e à cinq points du podium.

Nantes va devoir cravacher

L'ASM a même manqué de tripler la mise à de nombreuses reprises dans le second acte. La faute à un Reynet inspiré dans les bois face à Touré (60e) puis à la maladresse de Rivière en contre (75e). Entré en jeu, l'ancien toulousain a gâché de nombreuse cartouches. Avec cette 8e victoire loin de Louis II, les coéquipiers d'un Raggi monstrueux dans l'axe de la défense, repoussent leur dauphin nantais à 5 unités. Mais surtout, prennent leurs distances avec Caen pointé désormais à 6 points en quatrième position. A ce rythme, les Monégasques ne devraient pas tarder à valider leur billet pour la Ligue 1. 

Jerome Carrere