Petter Hansson (Monaco)
Petter Hansson (Monaco) | AFP - VALERY HACHE

Monaco gagne enfin

Publié le , modifié le

Depuis le 19 septembre, l'AS Monaco attendait une victoire, qui est venue lors de cette 19e journée en s'imposant, grâce à un but de Giuly, à Istres (1-0). C'est l'un des marquants de ce week-end, avec la victoire du Mans sur Guingamp (1-0), et celle, en haut de tableau, de Bastia à Metz (1-0) en fin de match. Les autres ténors ont fait du sur-place, comme Reims à Boulogne (0-0), ou ont été défaits, comme Sedan à Tours (1-0), ou Laval à Châteauroux (3-1).

Enfin ! Voilà un grand ouf de soulagement que les joueurs de Monaco et du Mans ont poussé en ce premier week-end de championnat de l'année 2012. Les deux anciens pensionnaires de Ligue 1 étaient en énorme souffrance depuis le début de la saison en L2, et la victoire remportée respectivement à Istres et contre Guingamp donnent un peu d'air aux deux équipes. Mais ce n'est pas énorme. Car les Monégasques, grâce à un but de Ludovic Giuly (15e), ne sont pas encore sortis de la zone de relégation, cédant juste leur place de lanterne rouge à Amiens que les Azuréens affronteront en milieu de semaine prochaine, alors que les Manceaux demeurent aux portes de cette zone rouge après sa victoire sur Guingamp, grâce à une réalisation d'Ouali (21e). Un petit but de différence, et c'est le bonheur. Mais pas encore l'extase. Depuis le 19 septembre, l'ASM attendait ce deuxième succès de la saison. Il arrive au moment où les nouveaux actionnaires du club doivent trouver les bons filons humains pour trouver les bons renforts alors que dans la semaine, le nom d'Antoine Kombouaré a été évoqué pour succéder à Marco Simone.

Et si ces deux succès n'ont pas donné plus d'air au classement à ces deux formations, c'est que les mal-classés ont plutôt bien réussi leur week-end. Ainsi, Arles-Avignon est allé conquérir une victoire importante à Troyes, les Troyens finissant à 9 et le but étant inscrit contre son camp par Drouin (79e). Châteauroux a également fait trois pas d'un coup en battant des Lavallois qui pouvaient, en cas de succès, revenir sur le trio de tête. Un doublé de Bourgeois, dont un penalty, et l'ouverture du score de Beauvue ont permis aux Castelroussins de s'imposer (3-0) contre les Tango.

La rébellion des "petits" a forcément joué des tours aux ténors de cette Ligue 2, comme Sedan, battu à Tours (1-0), alors que Reims a été contraint au nul à Boulogne (0-0). A l'opposé, en battant Amiens (2-1), Clermont s'envole en tête du championnat, ayant désormais 3 longueurs d'avance sur les Reimois.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze