Monaco et Lens ont offert un bon spectacle à Louis-II
Monaco et Lens ont offert un bon spectacle à Louis-II | PHOTOPQR/VOIX DU NORD

Monaco fonce vers la Ligue 1

Publié le , modifié le

L'AS Monaco a fait un nouveau pas vers l'élite en disposant difficilement du RC Lens (2-1) à l'issue d'une rencontre plaisante. Les Monégasques, leaders du classement, comptent dorénavant cinq points d'avance sur le FC Nantes (2e), six sur Caen (3e) et surtout huit sur Guingamp (4e) à 12 matches de la fin de la saison.

Pourtant, les Lensois n'ont pas rendu la partie facile aux joueurs de Ranieri, avec un milieu très dense empêchant les attaquants monégasques de développer leur jeu. Cependant, au fil du temps, le onze azuréen a démontré sa supériorité. Les joueurs de la Principauté ont pris le match à leur compte devant une assemblée bien garnie ( 5 549 spectateurs à Lousi II) et se sont créés trois grosses occasions dans la première demie-heure par Touré, Germain, puis Kagelmacher dont le tir heurtait la transversale.  

Et à force de pousser, les Azuréens ont ouvert le score sur une magnifique action collective conclue par Dirar (38e), bien décalé par Obbadi. L'ancien Troyen, recrue du mercato, a énormément apporté à Monaco dans l'organisation du jeu. Monaco avait fait le plus dur. D'autant plus que, dès la reprise, Raggi doublait la mise sur un corner dévié au préalable par Germain (2-0) à l'entame de la seconde période (47e).

Monaco prend ses aises

Pourtant, les hommes de Ranieri allaient se faire peur jusqu'au bout. Le remuant Touzghar réduisait la marque logiquement (2-1, 67). Mais, même dangereux, leurs derniers assauts ne permettaient pas aux Nordistes d'égaliser. Malgré quelques belles occasions en fin de partie, les Lensois sont rentrés aux vestiaires bredouilles. Ils viennent probablement de gâcher leurs dernières chances d'accrocher le podium ce lundi en Principauté.

De son côté, Monaco, avec désormais huit point d'avance sur le 4e Guingamp,  s'est offert une belle marge de manoeuvre et se rapproche un peu plus de son objectif initial: la montée.

Déclarations

Claudio Ranieri (entraîneur de Monaco): "Le Lens d'aujourd'hui est complétement différent de celui du match aller. Cela a été un match difficile, très physique. J'ai d'ailleurs demandé à mes joueurs de calmer le jeu après le 1-0, vu l'intensité de la rencontre. Après notre deuxième but, Lens a tout jeté dans la bataille. Mais nous avons eu les meilleures opportunités de marquer. Lens n'a frappé au but que trois fois. La malice ? Je ne crois pas que nous en avons tant que ça... Notre classement ? Il ne faut que l'on pense qu'à nous-mêmes. On doit continuer de rester concentrés sur ce que nous faisons. On est sur la bonne voie".

Eric Sikora (entraîneur de Lens): "(Concernant la faute de Medjani sur Touzghar à la 10e minute) Quand on commente les décisions arbitrales, on est souvent convoqué. Les images parlent d'elles mêmes. A 10 contre 11, le match aurait été différent. Mais peut-être qu'à Monaco, le règlement est différent. A 1-0 à la mi-temps, il n'y avait rien de perdu. Mais quand on prend un but sur coup de pied arrêté à la 46e minute, on ne peut rien espérer. Chez eux, il y avait plus d'efficacité, plus d'expérience et de malice. Ils savent mettre la pression sur l'arbitre. Mais c'est ça, l'expérience. Et ils ont de bons joueurs expérimentés. Aujourd'hui, quand on regarde les deux groupes de joueurs, il n'y a d'ailleurs pas photo. C'est ce qui fait la différence. Mais à un moment, il faut enfin apprendre. Aujourd'hui, on est dixième. Mais il y avait largement la place de faire beaucoup mieux sur cette rencontre.

Les résultats de la Ligue 2