Le Monégasque Nabil Dirar
Nabil Dirar (As Monaco) | AFP - Jean-Christophe Magnenet

Monaco-Dijon, le choc au sommet

Publié le , modifié le

Après un été en fanfare, Monaco et Dijon trônent en tête de la Ligue 2 avec un léger avantage pour les Bourguignons. Les Monégasques ont l'occasion de reprendre la place de leader du championnat dans le choc de cette 7e journée. Dans les autres rencontres, Caen et Arles-Avignon voudront tenir le rythme, tout comme Istres, en déplacement à Auxerre, qui est déjà dans l'urgence.

Défait pour la première fois de la saison il y a deux semaines face au Havre, Monaco veut récupérer sa place de leader de la Ligue 2. Le président, Dmitry Rybolovlev a clairement rappelé que son club se doit de finir champion de France de Ligue 2. Un moyen de mettre la pression sur Claudio Ranieri et ses joueurs même si le début des saisons des joueurs de la principauté est plutôt rassurant. Face à eux, ils auront des Dijonnais toujours invaincus cette saison (4 victoires, 2 nuls). Orphelins de Benjamin Corgnet parti à Lorient, les hommes d'Olivier Dall'Ogligo vont devoir rapidement trouver la clé pour remplacer leur maître à jouer. Toutefois, on imagine que le staff avait prévu ce transfert. Ce sont donc deux équipes à leur top niveau qui s'affronteront dans un choc qui sent bon la Ligue 1.

Quelle ambition pour Auxerre ?

Dans les autres rencontres de la soirée, on surveillera de très près la performance de l'AJ Auxerre. Les Bourguignons pointent seulement à la 9e place du classement. Une situation qui semble satisfaire le président Bourgoin. Au point de se demander que vise l'AJA cette saison ? La réception d'Istres, 5e au classement, servira de révélateur à Jean-Guy Wallemme et ses joueurs. Toujours dans le haut du classement, Caen, qui reçoit Le Mans, et Arles-Avignon, en déplacement à Niort, pourraient profiter d'un faux pas de Dijon ou d'une neutralisation entre les deux locomotives pour s'installer en tête.

Mais l'autre affiche du jour mettra aux prises deux équipes en difficulté. Et pour cause, Clermont, 18e, affronte Tours, 19e. Un match de la peur où le vaincu perdrait bien plus que les trois points de la victoire. Difficile pour deux équipes qui ont longtemps lutté pour l'accession en Ligue 1 la saison dernière. Mais Clermont et Tours ne seront pas les deux seules équipes du bas de tableau à s'affronter puisque Sedan reçoit Laval dans un match d'équipes qui naviguent au dessus de la ligne de flottaison. En haut comme en bas, cette 7e journée de Ligue 2 revêt une importance capitale et une première hiérarchie significative pourrait se dégager.