Le Monégasque Nabil Dirar
Le Monégasque Nabil Dirar | AFP - Jean-Christophe Magnenet

Monaco, action ou réaction ?

Publié le , modifié le

Leader de Ligue 2 avec dix points en quatre matches, l'AS Monaco espère poursuivre sur sa lancée vendredi contre Arles-Avignon. Les Monégasques doivent toutefois corriger leurs entames de matches car à force de se retrouver mener au score, ils vont bien finir par se faire prendre.

Lors de la 3e journée, Monaco avait attendu d'être mené 2-0 pour l'emporter (3-2) face à Istres. A Guingamp, c'est encore après l'ouverture du score des Bretons que les hommes de Claudio Ranieri ont renversé la tendance. "On est réactif actuellement, concédait d'ailleurs l'attaquant Valère Germain après la victoire face à Istres. Même contre Tours (victoire 4-0, ndlr), on avait mal débuté. Il faut remédier à cela et mieux démarrer nos rencontres." Face à Istres, Ranieri avait d'ailleurs pointé du doigt les erreurs défensives. Il a évoqué ces sautes de concentration avec les spécialistes de ce secteur au sein de son groupe afin "de recadrer la défense", disait-il.

Ranieri confiant

"L'évolution est positive, analyse-t-il. L'équipe progresse dans la rapidité d'analyse du jeu. Mais nous continuons à offrir des opportunités à nos adversaires. Il faut travailler pour en donner encore moins. A Guingamp, l'ouverture du score provient d'une erreur de notre part alors que nous avions bien débuté. Je ne suis donc pas d'accord sur le fait que l'on soit réactif, plutôt qu'actif. On a eu beaucoup d'occasions par la suite, mais notre adversaire également." Face à ces démarrages poussifs, Ranieri impose deux principes simples : "humilité et concentration". Le défenseur allemand Andreas Wolf l'a bien intégré et veut l'appliquer dès vendredi contre les Provençaux. "Face à Arles-Avignon, il faut faire notre match, rester concentré à 100% durant toute la rencontre. On sait qu'en face la  motivation sera très importante. A nous de jouer avec application."

Auxerre à la relance

Dans les autres rencontres de la 5e journée, Auxerre doit se reprendre après sa claque reçue au Mans lundi (3-1). Les Bourguignons reçoivent Laval avec l'ambition de rester au contact du groupe de tête. Même espoir pour Lens et Caen attendus respectivement chez les promus ajacciens et Nîmois. En bas de tableau, premier match de la peur entre Clermont Foot (17e) et Sedan (19e). En attente d'un nouvel entraîneur après le limogeage de Peter Zeidler, Tours joue gros chez son voisin Châteauroux. Samedi, Dijon tentera de suivre le rythme de Monaco contre le Havre. Lundi, Nantes et Le Mans clôtureront la journée dans un derby de l'ouest qui a souvent réussi aux Sarthois.