Metz chamois
Metz a su triompher des Chamois de Niort. | PHOTOPQR/LE COURRIER DE L'OUEST

Metz reprend provisoirement les commandes en L2

Publié le , modifié le

Metz a provisoirement repris la tête du championnat de L2 après son match nul (1-1) à Niort vendredi lors de la 9e journée. Les Messins comptent désormais un petit point d'avance sur Dijon qui jouera lundi prochain à Nancy. Derrière, Le Havre revient au pied du podium à la hauteur des Nancéiens à la faveur de son succès à Laval (1-0). Coup d'arrêt pour Bourg-en-Bresse, battu (2-0) à Ajaccio, ce dont profitent Clermont et Evian-Thonon-Gaillard.

Ajaccio reste néanmoins relégable, avec Nîmes toujours pris dans la nasse après une nouvelle défaite à domicile (0-2) devant une équipe de Sochaux qui reprend un peu d'air, tout comme Lens, qui a gagné à Auxerre (2-1) et Brest, vainqueur de Tours (3-0).  Niort voit désormais se rapprocher le danger au même titre que Valenciennes, largement défait à Evian (4-0).

Metz, qui restait sur deux victoires d'affilée, peut à la fois regretter d'avoir laissé passer l'occasion de s'échapper, mais peut aussi se satisfaire du point pris face aux Chamois, tant les Niortais ont dominé la rencontre. L'indispensable attaquant messin Yeni Ngbakoto a ouvert le score, contre le cours du jeu, peu avant la pause, d'un magnifique coup franc à l'angle gauche de la surface niortaise peu avant la pause (42e), logé en pleine lucarne.C'est déjà Ngbakoto qui avait permis à Metz de s'imposer la semaine dernière contre le Paris FC. Au retour des vestiaires, les Niortais se sont montrés toujours plus pressants, le portier lorrain Oberhauser repoussant plusieurs tentatives. C'est finalement Mathieu Sans qui a trouvé le chemin des filets pour une égalisation logique des Niortais: son coup de tête sur un corner a été dévié par Thiago Gomez dans son propre but (71e).

Derrière le trio de tête, Le Havre poursuit son rythme infernal, avec une  troisième victoire de rang enregistrée sur la pelouse de Laval avec une réalisation de Fontaine en 2e période.
Aux portes de la zone rouge (15e) fin septembre, Le Havre avait changé d'entraîneur après la défaite à Créteil, nommant Christophe Revault à la place  Thierry Goudet. Depuis, les Havrais ont pris 13 points sur 15 possible, un  rythme de candidat à la montée.

Le Clermont de Corinne Diacre s'en est encore remis à son buteur Famara Diedhiou, qui a inscrit son 13e but de la saison, lors de la victoire contre Créteil, pour s'imposer sur le plus petit des scores, et rester au contact du  podium (21 points).

Christian Grégoire