Metz fait la bonne affaire, le Red Star laisse passer sa chance

Metz fait la bonne affaire, le Red Star laisse passer sa chance

Publié le , modifié le

La lutte pour le podium de Ligue 2 est plus que jamais engagée après les résultats de la 34e journée vendredi. Le principal bénéficiaire est le FC.Metz qui, en allant gagner avec la manière à Bourg-en-Bresse (3-0) occupe la 3e place derrière les deux leaders Dijon (qui sera opposé lundi au Paris FC) et Nancy (qui jouera dimanche face au Havre, un autre prétendant à l'accession). En revanche, le Red Star battu par Niort (2-0) laisse passer sa chance de podium et rétrograde à la 5e place, dépassé par Lens qui a battu Ajaccio (2-0).

Après la claque reçue à Auxerre la semaine dernière  Metz s'est repris et l'a facilement emporté sur le terrain de Bourg-en-Bresse. Un doublé de Bekamenga (6e, 56e) et un but de Candeias (11e) ont scellé ce beau succès. L'autre bonne opération est donc à mettre au crédit de Lens, qui jouera la montée jusqu'au bout. Sa victoire 2-0 face à l'AC Ajaccio en est la preuve, grâce à des buts de Bourigeaud (47e) et Gbamin (51e).

Evian dans la zone rouge

Clermont revient également dans la course, à un point seulement du Red Star, après sa victoire à Valenciennes (2-1), sur des buts de Diedhiou (21e), son 21e de la saison, et Boulaya (90e), alors que Da Costa avait ouvert le score pour VA,  Les derniers espoirs se sont envolés en revanche pour Brest, battu à Sochaux (2-1) et pour Auxerre qui s'est incliné à Créteil (1-0). Grâce à ce succès d'ailleurs, les Cristoliens restent en vie dans une fin de tableau très animée puisque Niort et Sochaux ont aussi gagné. Ce sont les Valenciennois qui, du coup rejoignent le groupe d'équipes en position délicate. Nîmes pour sa part est en train de confirmer qu'il peut tout à faire réussir son opération sauvetage après avoir signé un nouveau succès à Tours (2-1) qui lui permet de compter 7 points d'avance sur Evian-Thonon, qui s'st incliné à Laval (2-1), sur un doublé de Afougou dans les dernières minutes, et qui est désormais premier relégable.  

Christian Grégoire