Ligue 2 Laval Metz 092015
. | MaxPPP - Philippe Renault

Metz a déjà creusé l'écart sur ses poursuivants

Publié le , modifié le

Metz, vainqueur à Laval (0-1), s'envole au sommet de la Ligue 2, tandis que Sochaux et Auxerre, humiliés par Créteil (0-3) et à Evian (4-0), ont aggravé leur cas vendredi lors de la 6e journée.

Les Messins peuvent s'estimer heureux d'avoir ramené les trois points de Mayenne chez l'équipe surprise de ce début de saison (5e), qui restait sur cinq  victoires consécutives, trois en championnat et deux en Coupe de la Ligue. Les Mosellans ont marqué contre le cours du jeu à un quart d'heure de la  fin (73e) par Mayuka, et les Lavallois ont touché le poteau lors des dernières  minutes. La soirée est parfaite pour l'équipe de José Riga, 1re avec 16 points,  puisque son principal rival, Nancy, n'a pas réussi à battre des Chamoix  niortais pourtant relégables (1-1). L'ASNL pensait avoir fait le plus dur grâce  à un but de l'inusable Youssouf Hadji (35 ans) à la 72e, mais Kévin Rocheteau a  égalisé dix minutes plus tard (83e). Nancy, 2e avec 12 points, pourrait même être dépassé par Dijon, 3e avec 10  pts, en cas de victoire bourguignonne à Valenciennes samedi (14h00).

Sochaux et Auxerre assommés...   

Trois poids lourds ont passé une sale soirée. Le Havre a été surpris par le  Red Star (0-2), qui signe sa première victoire depuis son retour en deuxième division et en profite pour sortir de la zone de relégation (14e). Les Havrais ont de surcroît terminé à dix après un tâcle dangereux de Chebake, rentré sur  le terrain deux minutes plus tôt. Sochaux s'est également incliné à domicile, face à Créteil (0-3), et son entraîneur Olivier Echouafni se retrouve en très mauvaise posture. Son équipe n'a toujours pas gagné après 6 rencontres (3 nuls, 3 défaites) et pointe à une 17e place peu en phase avec ses ambitions.

L'ambiance n'est pas meilleure à Auxerre écrasé à Evian (4-0) au lendemain de l'annonce de la lourde suspension de son entraîneur Jean-Luc Vannuchi (5  mois ferme pour avoir bousculé un arbitre). Les Auxerrois, qui ont passé la  dernière demi-heure à 10, sont 15e avec un bilan très négatif (1 victoire, 2  nuls, 3 défaites). Le Clermontois Famara Diehdiou a conforté sa place en tête du classement des buteurs (6 réalisations) en égalisant face au Paris FC (1-1) à la 60e minute. Dans la rencontre entre mal classés du soir, Nîmes n'a pas réussi à battre Ajaccio (0-0) et n'a effacé en 6 journées que 3 de ses 8 points de pénalité. Les deux équipes n'ont toujours pas remporté la moindre victoire (3 nuls, 3 défaites).