Ligue 2: Reims prend vraiment le large

Ligue 2: Reims prend vraiment le large

Publié le , modifié le

Le Stade de Reims a écrasé Valenciennes (5-1) à l'occasion de la 19e journée de Ligue 2. Le leader du championnat a laminé le club nordiste après avoir pourtant concédé l'ouverture du score par Karaboué (13e). Un triplé de Siebatcheu (17e, 39e et 73e) et un doublé signé Chavarria (43e et 75e) ont permis aux Rémois de faire la différence sans forcer leur talent devant près de 10 000 spectateurs ravis (9 415 exactement). A mi-saison, ils possèdent dix points d'avance sur le troisième, l'AC Ajaccio, et semblent sur la voie royale pour retrouver la Ligue 1 au printemps prochain.

Un triplé de Jordan Siebatcheu a permis à Reims de célébrer avec son public son titre honorifique de champion d'automne de Ligue 2 face à Valenciennes (5-1) et de conforter sa place de leader incontestable, samedi lors de la 19e journée. Impressionnants de réalisme, les Rémois l'ont emporté grâce à un triplé de Siebatcheu (17e, 39e, 73e) et un doublé de Pablo Chavarria (43e, 75e). A mi-saison, ils possèdent dix points d'avance sur le troisième, l'AC Ajaccio, et semblent sur la voie royale pour retrouver la Ligue 1 au printemps prochain.

Contrairement à l'année dernière, où ils pointaient à la deuxième place à mi-parcours mais sans convaincre, les Champenois, qui occupent la tête du championnat depuis la 8e journée, dégagent une force collective de tous les instants. Même menés par de courageux Valenciennois, qui avaient ouvert le score par Lossemy Karaboué (13), les joueurs de David Guion n'ont pas paniqué et ont affiché maîtrise et sérénité tout au long de la rencontre.

Le VAFC, qui n'a pas démérité, recule à la 12e place après cette huitième défaite de la saison. Avec 25 points, les Nordistes conservent tout de même huit longueurs d'avance sur le 18e et barragiste, Bourg-en-Bresse. Les joueurs de Réginald Ray avaient très bien entamé la rencontre et avaient été logiquement récompensés par l'ouverture du score de Karaboué (0-1, 13e).

Mais comme souvent cette saison, les Nordistes se faisaient punir sur leur première grosse erreur: Sikou Niakaté jugeait mal un rebond et laissait s'échapper Chavarria, qui lançait Siebatcheu, lequel battait Damien Perquis de près (1-1, 17e). Le SDR reprenait alors le jeu à son compte et assommait VA juste avant la mi-temps: lancé idéalement par Rémi Oudin, Siebatcheu ajustait le portier valenciennois (2-1, 39e), puis délivrait d'une talonnade une passe décisive pour Chavarria (3-1, 43e). Après la pause, le match restait spectaculaire entre deux équipes qui se ruaient à l'attaque. Sur un joli centre de Marvin Martin, Siebatcheu s'offrait un triplé (4-1, 73e), avant que Chavarria n'aggrave le score (5-1, 75e).

Grégory Jouin @GregoryJouin