Niort Lorient
Niort Lorient | AFP

Ligue 2 : Niort ralentit Lorient dans la course à la montée

Publié le , modifié le

Toujours en course pour la montée en Ligue 1, le FC Lorient a réalisé une mauvaise opération ce lundi, en concédant le nul (2-2) sur la pelouse du Chamois Niortais en clôture de la 36e journée. Les Merlus restent cinquièmes, et manquent l’occasion de doubler le PFC en vue des barrages.

Mais Niort a prouvé ensuite qu'elle était l'une des équipes en forme du moment, qui n'a perdu qu'un de ses six derniers matches.  Lorient avait l’opportunité de se rapprocher des play-offs de Ligue 2, ce lundi, face à Niort. Cinquièmes du classement, un petit point devant le RC Lens, les Merlus pouvaient se donner de l’air avant une éventuelle double confrontation face au Paris FC, actuel 4eme. Rappelons que le troisième de Ligue 2 (Troyes) affrontera le vainqueur du barrage entre les deux membres restants du Top 5 pour désigner quelle équipe jouera la montée face au 18e de Ligue 1.  

Au cours d'une première période où il ne s'est pas passé grand-chose, ce sont les hommes de Mickael Landreau qui ont ouvert la marque, sur un magnifique but de Pierre-Yves Hamel : celui-ci, sur une passe en cloche de Saad, se mettait le ballon d'un contrôle orienté sur son pied droit et le propulsait dans les filets d'un tir en demi-volée à la limite de la surface (0-1, 34e). Ce but fait de Hamel le troisième meilleur buteur de Ligue 2 avec 18 buts, loin derrière les 25 réalisations des deux premiers, Gaëtan Charbonnier (Brest) et Habib Diallo (Metz). 

Mais Niort a prouvé ensuite qu'elle était l'une des équipes en forme du moment, qui n'a perdu qu'un de ses six derniers matches. En égalisant tout d'abord peu avant la mi-temps par Valentin Jacob, qui reprenait d'une dizaine de mètres un ballon faiblement repoussé de la tête dans ses pieds par le défenseur lorientais Sidy Sarr sur un centre de Ameka Autchanga (1-1, 42e). Puis en prenant l'avantage en début de seconde période par son buteur-maison et capitaine Ande Dona Ndoh (2-1, 54e). Les Niortais semblaient tenir leur victoire, mais Lorient a vu ses efforts pour revenir au score récompensés au bout du temps additionnel grâce à Yohane Wissa, qui reprenait de près au 2e poteau un corner de la gauche (2-2, 90e+4). 

La lutte pour les barrages promet de continuer à faire rage lors des deux dernières journées car seules les trois premières places semblent sécurisées. Metz (78 points) est déjà certain de monter en Ligue 1, Brest (71 pts) pas encore tout à fait assuré de la 2e place donnant droit à l'autre billet direct pour l'élite, et Troyes (67 pts) sûr d'être au minimum barragiste.  

Avec AFP

francetv sport francetvsport