Bozok - Nîmes-Clermont
Umut Bozok a encore une fois été précieux pour l'attaque nîmoise | Maxppp - Jean-Claude Azria

Ligue 2: Nîmes devra attendre

Publié le , modifié le

Tenu en échec (1-1) sur la pelouse de Clermont samedi lors de la 36e journée de Ligue 2, Nîmes n'a pas encore validé son billet pour la montée dans l'élite. Les Gardois occupent certes toujours la 2e place, synonyme d'accession directe, mais ils restent sous la menace de l'AC.Ajaccio, à 3 points. De son côté Clermont est désormais 5e et peut croire aux barrages.

Entre prétendants aux places d'honneur, il s'agissait indiscutablement d'un match à enjeu. Les deux équipes n'ont pas pour autant été tétanisées, et ont même livré ont partie très intense, parfois rugueuse,  de bout en bout, affichant un niveau technique digne de la première division.

Toutes deux se sont procuré de nombreuses occasions mais l'ouverture du score de Clermont est intervenue tardivement, à la 70e minute, avec une tête de Julien Laporte au second poteau (1-0). Son équipe est même passée tout proche du break avec une double occasion sauvée miraculeusement par le capitaine Anthony Briançon. C'est ce même Briançon qui a offert l'égalisation à son équipe dans la foulée, en venant couper un corner d'une tête au premier poteau (80e, 1-1).

Ce score nul permet donc aux Auvergnats d'entretenir l'espoir alors que les Nîmois devront encore attendre. A deux rencontres de la fin de la saison, ils devront rester concentrés jusqu'au bout puisqu'ils rencontreront lors de la dernière journée le leader Reims, déjà champion mais qui ne fait pas de cadeau.   

France tv sport @francetvsport