Ligue 2 Nancy Nîmes 012016
Les joueurs de Nîmes (en bleu) s'imposent sur le terrain de Nancy | MaxPPP - PQR - L'Est Républicain

Ligue 2: Nancy tombe à son tour face à Nîmes

Publié le , modifié le

Nancy, battu à domicile par le relégable Nîmes (4-3), a mis en danger sa place de leader, vendredi en ouverture de la 22e journée de Ligue 2, tandis que Metz grimpe provisoirement sur le podium. En cas de victoire face à Lens samedi (14h00), les Dijonnais s'empareront de la tête.

Rien ne résiste à la tornade nîmoise en ce moment, pas même le leader Nancy ! Après avoir écrasé le prétendant au podium Clermont (6-2), les Crocodiles se sont offerts la tête d'un autre cador du championnat. Et de  quelle manière.  Méné d'entrée de jeu après un but de Robic pour Nancy (20e), Nîmes a encore fait parler son potentiel offensif avec 10 buts en deux matches.

Metz vient à bout de Créteil

Après une jolie déviation de Mounié, son compère du duo d'attaque Anthony  Koura n'avait plus qu'à ajuster le portier nancéien pour égaliser (33e). Dans  la foulée, Mounié poussait Muratori à marquer contre son camp (36e). Si le capitaine Youssouf Hadji pensait avoir évité l'affront en égalisant à  deux reprises, juste avant la mi-temps (2-2, 45e), puis en répondant au coup de tête rageur de Marin (49e) en étant à l'affût de la faute de main du portier  nîmois (3-3, 68e), compter sans la "grinta" des Crocodiles. D'un superbe missile de 30 mètres, Larry Azouni nettoyait la lucarne de Ndy  Assembé (81e) pour offrir la victoire à son équipe, plus que jamais lancée dans  la course au maintien (19e, 18 points) malgré sa pénalité de huit points en  début de saison pour son implication dans une affaire de matches présumés  truqués en 2013-2014.

Après avoir déjà manqué l'occasion lundi en s'inclinant à Valenciennes  (2-1), Metz ne s'est cette fois-ci pas fait prier pour grimper provisoirement sur le podium en l'emportant face à Créteil (2-1), grâce au doublé de sa recrue  Christian Bekamenga. Le match de la survie entre deux équipes de la zone rouge, Sochaux (18e) et  le Paris FC (20e), a quant à lui débouché sur un match nul et vierge (0-0).