La joie des Lorientais après le but de Wissa
La joie des Merlus après le but de Wissa. | AFP

Ligue 2 : Lorient reprend les commandes, sale soirée pour Lens

Publié le , modifié le

Des neuf matches de Ligue 2 qui se sont déroulés vendredi soir, on retiendra surtout la victoire de Lorient contre Grenoble (2-1), qui reprend les commandes du championnat. Les Merlus ont profité de la défaite de l'ex-leader lensois à Valenciennes (0-2), qui va tout faire pour oublier une soirée gâchée du début à la fin.

Changement de leader en Ligue 2. Grâce à sa victoire contre Grenoble (2-1), Lorient a détrôné Lens, prenant deux points d'avance. Les Merlus ont encore pu compter sur Yoane Wissa, déjà auteur de son 11ème but en championnat cette saison. Seul Tino Kadewere en a inscrit plus que lui. Il faut dire que le Zimbabwéen en a encore planté deux ce vendredi avec Le Havre, face à Rodez (2-1).

Dans le bas de classement, Orléans a bien cru pouvoir se relancer en menant 2-1 contre Auxerre (doublé de Joseph Lopy). Mais la lanterne rouge du championnat a été rejointe à la 89e minute et dû concéder le match nul (2-2). Le Mans est toujours 19e après sa dixième défaite de la saison contre Châteauroux (1-2), qui sort de la zone rouge. Le Paris FC replonge à cause d'un nouveau revers, cette fois à Nancy (0-2).

Hommage gâché, défaite et cartons rouges

Mais le match marquant de la soirée était incontestablement le derby du Nord entre Valenciennes et Lens, conclu par la défaite des Sang et Or (0-2). Leaders au coup d'envoi et forts d'un succès brillant contre Sochaux le week-end dernier (4-0), les Lensois ont vécu une soirée catastrophique au Hainaut. Tout d'abord, la minute de silence en hommage à Daniel Leclercq, décédé il y a une semaine, a été perturbée par les cris d'un supporter lensois. Le silence s'est conclu par une bronca...

D'abord réduits à dix après une faute dans le surface d'Aleksandar Radovanovic, les hommes de Philippe Montanier ont encaissé un penalty transformé par Laurent Dos Santos (32'). La tension est ensuite montée au moment de siffler la fin de la première période. Une échauffourée a éclaté. Dans la cohue, Teddy Chevalier s'est plaint d'une morsure de la part de Jean-Louis Leca. Et à la fin, c'est Yannick Cahuzac qui a écopé d'un deuxième carton jaune, synonyme d'expulsion.

Lens a donc joué la deuxième période à 9 contre 11. Inévitablement, Valenciennes a fait le break grâce à Teddy Chevalier (72') et enterré les maigres derniers espoirs adverses. Si la défaite n'est pas lourde si l'on évoque le score, elle a des conséquences pour le club lensois, qui perd donc la première place au profit du FC Lorient.