Ligue 2 : Lorient favori, des promus qui espèrent

Ligue 2 : Lorient favori, des promus qui espèrent

Publié le , modifié le

La saison de Ligue 2 démarre ce soir avec huit matches au programme. On surveillera particulièrement le déplacement de Nancy à Orléans alors que Lorient, favori de la saison, recevera samedi Quévilly-Rouen, l'un des trois promus avec Châteauroux et le PFC.

Lorient, le favori

On avait laissé les Lorientais hagards, battus par les Troyens lors du barrage entre Ligue 1 et Ligue 2, on va les retrouver samedi face au promu Quevilly-Rouen en tant que grands favoris de la saison de Ligue 2 qui recommence. Il apparaît aujourd'hui inconcevable de ne pas retrouver les Merlus en Ligue 1 la saison prochaine après 11 saisons consécutives dans l'élite. Pour remonter, Lorient a confié les clés de son camion orange à Mickaël Landreau, un entraîneur néophytique mais ambitieux. Le club breton a aussi recruté tout azimut, notamment des vielles connaissances de la Ligue 1 comme Fabien Lemoine (Saint-Etienne) et Gaël Danic (Bastia). Courtet est aussi arrivé d'Auxerre, tout comme Petkovic de Budapest. Au rayon des départs, Moukandjo, Lecomte, Philippoteaux, Jeannot, Peybernes, Lautoa, Aliadière et Belugou ont quitté le navire. Il va donc falloir retrouver des automatismes et une dynamique.

Lens et Nancy veulent remonter

Lens et Nancy ont connu, chacun à leur manière, une saison décevante en 2016/2017. Les Lensois ont manqué la montée malgré un budget énorme pour la Ligue 2 et les Nancéiens, champions la saison passée, ont fait l'ascenseur et retrouvent l'antichambre de l'élite un an plus tard. Pour mener à bien son objectif, le Racing Club de Lens a été, pour le moment, plutôt discret sur le marché des transferts avec les prêts de Drankler (Estoril Praia), Lemos (Celta Vigo) et Tasoulis (Panionios) et les arrivées de Lendric en provenance de Bosnie et de Madri en provenance de l'AC Ajaccio. Les départs d'Autret, de Bourigeaud et de Lala seront sans doute préjudiciables. La pression est forte du côté de Bollaert qui ne comprendrait pas que l'objectif ne soit pas enfin atteint cette saison.

A Nancy, il va falloir relever la tête après une saison manquée dans les grandes largeurs en 2016/2017. Dia, Maouassa, Puyo, Coulibaly, Guidileye, Diarra, Ait Bennasser et Cabaco sont allés voir ailleurs. C'est donc peu dire que Nancy n'est pas favori à la remontée. Abergel et Jourdren auront bien du mal à compenser tous ces départs Pablo Correa est lui toujours là puisqu'il pouvait prétendre à trop d'argent pour que l'ASNL puisse s'en séparer. La saison démarre donc dans une ambiance spéciale en Lorraine.

Trois promus qui espèrent

Trois, ils sont trois à espérer refaire le coup de Strasbourg et Amiens qui ont accédé à la Ligue 1 après être montés en Ligue 2 : Châteauroux, Quévilly-Rouen et donc le Paris FC puisque celui-ci a été repêché des eaux après les déboires du Sporting Club de Bastia. Si on devait mettre une pièce, on parierait bien sur les Bérichons, champions de National la saison dernière. Pour le PFC, assuré définitivement d'évoluer en Ligue 2 seulement il y a trois jours, l'enjeu sera de hausser son niveau pour se maintenir.

Le programme de la 1re journée

Vendredi 20 heures

Niort - AC Ajaccio
Sochaux - Bourg-en-Bresse
Paris FC - Clermont
Nîmes - Reims
Brest - Châteauroux
Valenciennes - GFC Ajaccio
Tours - Le Havre
Orléans - Nancy

Samedi 15 heures

Lorient - Quévilly-Rouen

Lundi 20h45

Auxerre - Lens
 

francetv sport @francetvsport