Lens
Yannick Gomis et Lens avaient retrouvé un peu de confiance face à Grenoble, le 24 novembre. |

Ligue 2 : Lens à la relance face à Lorient

Publié le , modifié le

Après un début de saison canon, le Racing Club de Lens cale, incapable de décrocher une victoire depuis quatre journées. Un seul point pris sur cette durée pour les Nordistes, prétendants à la montée en Ligue 1. Ce vendredi, à 20 heures, les Lensois, quatrièmes, veulent remettre la marche avant chez un concurrent direct, le troisième Lorient.

Il faut remonter à la saison 2014/2015 pour voir Lens et Lorient en Ligue 1. A vrai dire, ce sont les Nordistes qui font repousser la date de la dernière année des deux clubs dans l'élite. En 2017, les Merlus descendaient à l'échelon inférieur, où le RCL se trouvait depuis deux saisons. "Ce sont 2 équipes qui se tiennent et qui ont fait les beaux jours de la Ligue 1, qui veulent la retrouver", admet Philippe Montanier, entraîneur lensois avant la rencontre. 

Prétendant à la montée l'an passé, Lens s'était totalement manqué, finissant à la 14e place. Le club avait même vécu 13 journées de suite aux trois dernières places du classement. Cette saison, le Racing a tout changé, opérant un chamboulement au niveau des joueurs, du staff mais aussi de la direction. Un nouveau président,  Joseph Oughourlian. Un nouvel entraineur, Philippe Montanier. Et de nouveaux objectif. Dans les résultats, Lens a réalisé un début de saison de haut-niveau, ne quittant jamais le top 4 en 15 journées.

Ne pas décrocher du trio de tête

Toutefois, Lens est en rade depuis quatre matches : trois défaites, face à des équipes de la seconde partie de tableau, et un nul. "Certaines équipes ont des coups de mou durant la saison. C’est vrai que ça a été compliqué pour nous durant tout le mois d’octobre. On avait perdu le fil, on avait perdu tout ce qu’on avait à savoir nos valeurs, la détermination qu’on avait au début et la maîtrise collective en début de saison. Mais on a rectifié le tir le week-end dernier (0-0 face à Grenoble) et c’est de bon augure pour la suite", juge Yannick Gomis, le meilleur buteur lensois.

"Après notre succès contre le Gazélec (5-0, le 22 octobre), il y a peut-être eu une euphorie. On s’est enflammé, on se voyait trop beaux. Pourtant, qui connaît le championnat de Ligue 2 sait que si on se relâche un petit peu, on le paie cash. On va essayer de rectifier le tir à Lorient. C’est un bon match qui peut nous relancer", estime Yannick Gomis.

"Lorient est une bonne équipe et notre ambition est de battre les meilleures formations du championnat. A chaque fois qu’il y a un adversaire de grande valeur, on est toujours excités, d’autant plus impliqués. Ce sont de bonnes opportunités pour faire de gros matches et prendre des points, mais je crois que les Lorientais auront le même état d’esprit", confie Philippe Montanier, le technicien nordiste. Ce vendredi, face à Lorient, Lens doit éviter le décrochage. Surtout que les Sang et Or reçoivent Brest, deuxième, mardi. Une semaine qui peut s'avérer être un tournant dans la saison lensoise.

Théo Dorangeon @@jusdorangeon