Ligue 2 : Le Havre accroché mais leader, Châteauroux, le PFC et Orléans toujours à quai

Ligue 2 : Le Havre accroché mais leader, Châteauroux, le PFC et Orléans toujours à quai

Publié le , modifié le

Grosse soirée sur les pelouses de Ligue 2. 26 buts, 4 cartons rouges, 2 entraîneurs expulsés et quelques résultats notables. Tenu en échec à Orléans, Le Havre en profite quand même pour prendre provisoirement la tête du championnat. Troyes qui grimpe sur le podium, Valenciennes qui en descend et Orléans, Châteauroux et le Paris FC toujours en attente de leur première victoire, on fait le point sur ce début de 8e journée animé.

Le leader : Le Havre à réaction

Le Havre avait l’occasion de mettre Lorient sous pression en reprenant la tête du championnat à Lorient, qui reçoit Rodez lundi. C’est chose faite, mais à la différence de buts seulement car les hommes de Paul Le Guen n’ont pu faire mieux qu’un match nul sur la pelouse d’Orléans (2-2). A chaque fois, les Normands ont dû attendre d’être menés pour réagir. Sur penalty, le meilleur buteur de Ligue 2 Tino Kadewere (10 buts) a répondu à l’ouverture du score de Scheidler. Puis Thiaré a remis Le Havre à hauteur après que Benkaïd a permis à Orléans de repasser devant sur penalty. Le Havre reste la seule équipe invaincue cette saison, Orléans n’a toujours pas goûté à la victoire.

Les outsiders : Troyes assure, Valenciennes lâche du lest

Dans la grosse affiche de cette soirée, Troyes aura fini par prendre le meilleur sur Auxerre. Réduits à dix juste avant la mi-temps après un geste d’humeur de Le Bihan suite à une faute non-sifflée sur lui, ce qui provoquera l’ire du coach Jean-Marc Furlan lui aussi exclu, les Bourguignons ont bien cru tenir le nul alors que Yattara avait répondu à l’ouverture du score précoce de Tardieu. C’est finalement Chris Bedia qui viendra crucifier Auxerre dans le temps additionnel pour permettre aux Troyens d'enchaîner une quatrième victoire de rang et de s'incruster gentiment sur le podium.

à voir aussi Classement Ligue 2

Un podium que quitte Valenciennes. Les Nordistes n'ont pu faire mieux qu'un match nul sur leur pelouse face à Niort. Rapidement menés au score, les hommes d'Olivier Guégan, exclu dès la 10e minute de jeu, ont remis les pendules à l'heure sur un magnifique coup-franc de Teddy Chevalier avant la mi-temps. Mais malgré les expulsions de Da Costa (38e) puis de Passi (81e) côté niortais, VA n'aura jamais trouvé les ressources pour aller scorer une deuxième fois.

Le première : Châteauroux marque enfin, mais ne gagne toujours pas

Sept matches, plus de 80 tirs tentés et aucun but marqué ? Châteauroux a – c’est un euphémisme – quelques problèmes de réalisme devant le but en ce début de saison. Romain Grange a décidé de régler ça à sa façon. Un corner rentrant qui lobe le gardien et le milieu castelroussin débloque le compteur des siens de la plus belle des façons. Un premier but, mais pas de première victoire pour les hommes de Nicolas Usaï qui verront Moussa Djitte permettre à Grenoble de repartir avec le match nul dans les valises et laisser Châteauroux bien au chaud à la 19e place du classement.

Le PFC, seule équipe avec Châteauroux et Orléans à n’avoir toujours pas ouvert son compteur victoire cette saison, reste pour l’instant lui aussi à quai. A Charléty, les Parisiens ont craqué en dix minutes face à Clermont. Deux bons centres de N’Simba pour Allevinah (0-1, 26e) puis Grbic (0-1, 35e) ont suffi aux Clermontois pour s’imposer et remonter à la cinquième place. Le PFC, qui se sera payé le luxe de manquer un penalty en deuxième mi-temps, est lui bon dernier de Ligue 2 avec deux points.

Dans les autres matches

Du spectacle un peu partout en Ligue 2 mais c'est au Mans que les artificiers ont pris le plus de plaisir. Quatre buts pour Ajaccio, deux pour Le Mans et le geste de la soirée pour Gaëtan Courtet. Un piqué du gauche somptueux pour lober Yohann Thuram à l'heure de jeu et guider les siens vers une quatrième victoire cette saison. 

Après six matches sans encaisser le moindre but, Chambly est en opération portes ouvertes. Quatre buts la semaine dernière face à Auxerre (1-4), et trois ce vendredi à Nancy (0-3), l'étonnant promu connaît son premier coup de moins bien. Trois buts, c'est aussi le tarif encaissé par Guingamp sur la pelouse de Sochaux (défaite 3-1). Avec seulement deux victoires cette saison et une triste 14e place, l'ancien pensionnaire de Ligue 1 a encore la gueule de bois de sa triste saison de l'an passé.

Tous les résultats

Sochaux - Guingamp 3 - 1
Orléans - Le Havre 2 - 2
Valenciennes - Niort 1 - 1
Le Mans - AC Ajaccio 2 - 4
Auxerre - Troyes 1 - 2
Nancy - Chambly 3 - 0
Châteauroux - Grenoble 1 - 1
Paris FC - Clermont 0 - 2