Les Brestois auteurs d'une saison remarquable
Les Brestois auteurs d'une saison remarquable | Maxppp

Ligue 2 : La L1 en vue pour Brest, les autres dans la brume

Publié le , modifié le

Brest a la possibilité de rejoindre Metz dans l'élite, à l'issue d'une 37e journée de Ligue 2 qui s'annonce décisive pour bon nombre d'équipes.

Depuis qu'ils ont quitté la Ligue 1 en 2013, les Brestois ne rêvent que d'y retourner. Neuf ans après avoir vécu la joie d'une remontée -qui mettait un terme à une traversée du désert de deux décennies- les Rouge et Blanc ont la possibilité de revivre dès ce soir un tel moment. Un succès sur le Chamois Niortais assurerait mathématiquement cette remontée aux Ty' Zefs, qui pourront toujours compter sur le meilleur public du championnat.

Jean-Marc Furlan préfère rester concentré sur la rencontre. "Sur un match, tout peut arriver. Il y a beaucoup de sang-froid", a assuré l'entraîneur brestois. "Contrairement à ce que peut ressentir l’environnement. Il te faut faire une grande performance pour réussir. Nous n’avons aucunement anticipé quoi que ce soit sur une éventuelle accession en L1 contre Béziers ou Niort. Il n’y a pas plus d’excitation du tout", a-t-il ajouté.

En cas de match nul voire de défaite face à des Niortais qui n'ont plus grand-chose à gagner (ni perdre), les Brestois devraient alors miser sur un résultat similaire de Troyes à Clermont (10e, 47 points). A deux journées de la fin, seule l'Estac peut théoriquement rattraper Brest, qui a déjà raté une première balle de match sur le terrain de Béziers la semaine passée (1-0).

Les Troyens -troisièmes à quatre points des Bretons- n'ont donc pas leur avenir entre leurs mains. Cela dit, l'accession à la Ligue 1 restera toujours à leur portée, même en cas de qualification de Brest. Il faudra alors passer par le redoutable parcours des barrages. Assuré de la troisième place, Troyes se prépare déjà à ce scénario. Mais reste à savoir qui terminera en 4e et 5e position.

Le Paris FC (4e, 59 pts) qui se rend sur le terrain du Red Star (20e, 30 pts) déjà condamné, est à la lutte avec Lorient (5e, 59 pts) qui joue une équipe de Sochaux (18e, 37 pts) en grand danger. Mais le classement est tellement resserrée que Lens (6e, 57 pts) opposé à l'AC Ajaccio (16e, 39 pts), et Le Havre (7e, 54 pts) qui va à Valenciennes (14e, 39 pts), restent en lice pour les barrages.

"On est dans une disposition où on se dit qu'on est challengeur et qu'on n'a plus rien à perdre. Y croire jusqu'au bout, on a ça en nous", a déclaré Philippe Montanier, l'entraîneur du Racing, cité par le compte Twitter du club.

Pour le maintien, hormis le Red Star qui est déjà fixé sur son sort, tout reste ouvert... En effet, de la 13e à la 17e place, Auxerre, Valenciennes, Nancy, l'AC Ajaccio et le Gazélec Ajaccio comptent tous 39 points, soit deux de plus que le barragiste Sochaux (18e). La situation de Béziers (19e, 34 pts) qui joue à Orléans semble en revanche déjà bien plus délicate.