Ligue 2 : Embouteillage vers l'élite, Strasbourg attendra

Ligue 2 : Embouteillage vers l'élite, Strasbourg attendra

Publié le , modifié le

Le suspense reste entier pour l’accession en Ligue 1. Cinq des six clubs de Ligue 2 qui étaient concernés par la montée se sont imposés lors de la 37e journée. La bonne affaire est pour Amiens, Troyes, Lens, Brest et Nîmes qui joueront leur saison sur un dernier match. Seul le leader Strasbourg a calé en concédant le nul 2-2 à Niort. En position idéale pour rejoindre l'élite dès ce soir, le Racing devra s'imposer face à Bourg-en-Bresse lors de la 38e journée pour valider son billet.

Il n'y avait pas besoin d'instaurer des barrages pour avoir une fin de championnat épique. Ils seront encore six clubs à jouer la montée vendredi prochain lors d'une incroyable 38e journée. Tout le monde défend sa peau et tous les gros ont pris des points. L'écart s'est même resserré entre le leader Strasbourg et ses cinq poursuivants. Le Racing y a pourtant cru. Pendant 17 minutes, les Alsaciens ont eu les deux pieds en Ligue 1. Du penalty de Boutaib (10e) jusqu’à l’ouverture du score troyenne de Niane (27e, s.p.), les hommes de Thierry Laurey avaient le goût du champagne en bouche. Cela n'a pas duré car l'Estac s'est défait de Reims, condamné à redoubler au purgatoire, et le Racing a vu Niort lui jouer un vilain tour. Dona Ndoh a planté un doublé (45e+2, 64e) et mis le leader en grande difficulté. Les Alsaciens s'en sortaient avec le nul après l'égalisation de Bahoken (69e). Il va leur falloir regarder dans le rétro car ça revient très fort derrière. Vainqueur de Laval 3-0, Amiens n'est plus qu'à 1 pt des Strasbourgeois avec une meilleure différence de buts (63 pts / +17 buts). Avec son succès sur Reims, Troyes est au même niveau que les Picards (63 pts / + 15 buts).

Un match à six

Derrière ces trois-là, Lens, Brest et Nîmes n'ont pas abdiqué. Les Nordistes se sont même refaits la cerise au Gazélec Ajaccio (4-0) et ne sont qu'à un point du podium (62 pts / + 17). Malmené à Bourg-en-Bresse, Brest garde espoir grâce à sa victoire 2-1 (doublé de Diallo). Les Bretons ne sont pas les mieux placés pour la montée car ils possèdent la plus mauvaise différence de buts des prétendants (62 pts / +10). Enfin, Nîmes y croit encore après son succès sur Ajaccio 3-1 (61 pts / +17). En bas de tableau, le Red Star peut encore sauver sa peau. 19e, les Audoniens ont arraché le nul 1-1 contre Sochaux. Auteur d'un nul face à Clermont 2-2, Orléans s'accroche lui aux barrages et peut encore revenir sur Auxerre, à deux points devant. L'AJA n'a pas pu faire mieux qu'un nul 0-0 à Valenciennes. Tours devrait s'en sortir malgré sa claque reçue à domicile contre Le Havre 4-0.

Réacti​on

Stéphane Bahoken, attaquant de Strasbourg, au micro de BeIn Sports: "On revient de loin car on a fait une mauvaise entame de match. On a quand même réussi à marquer. On n'a pas eu la peur au ventre, on avait quand même des occasions. On savait qu'on était mené. On est resté calme, on a réussi à revenir. On a engrangé un point, on verra à la Meinau. Le stade sera plein. Ce sera à nous de mettre les ingrédients".

Jean-Louis Garcia (entraîneur de Troyes): "Je suis très heureux d'avoir gagné ce derby. On a été efficace et on l'a emporté, c'était l'essentiel, et cette victoire nous permet d'avoir notre destin en mains, ne serait-ce que pour décrocher la place de barragiste. Il y avait peut-être la place d'augmenter notre différence de buts, mais Reims était dangereux donc il fallait préserver l'écart. Un match difficile nous attend à Sochaux, mais Amiens aussi aura une rencontre difficile à Reims. Les Rémois sont des compétiteurs et ont de la fierté et de l'orgueil donc je ne doute pas une seule seconde (qu'ils joueront à fond). Quoi qu'il arrive notre saison est super réussie car on est là. On n'est pas idéalement placé, mais on est mieux placé que des équipes du calibre de Lens ou de Brest donc c'est une belle satisfaction."

Michel Der Zakarian (entraîneur de Reims): "C'est une déception car c'est une nouvelle défaite pour nous. Notre entame était pas trop mal mais malheureusement comme beaucoup de matches cette saison, on a du mal dans les 30 derniers mètres à mettre de la justesse et on manque de finition. Les Troyens, eux, ont été efficaces. Dans les zones de vérité, on n'a pas été efficace, défensivement comme offensivement. La semaine prochaine, c'est un autre match et j'espère qu'on va finir par une victoire devant notre public."

Xavier Richard @littletwitman