Djordjevic Nantes 092012
Filip Djordjevic devra mener Nantes à la victoire. | PHOTOPQR/OUEST FRANCE

Ligue 2 - 15e journée: Nantes et Monaco attendus au tournant

Publié le , modifié le

Nantes et Monaco, en tête de la L2, doivent bien négocier leur déplacement à Auxerre (samedi, 14h) et Clermont (lundi, 20h30) pour éviter un retour de Caen ou d'Istres, qui accueillent Angers et Arles-Avignon (vendredi 18h45), à l'occasion de la 15e journée de Ligue 2.

Le succès contre Auxerre (2-0) a permis à l'ASM de Claudio Ranieri de reprendre des couleurs et surtout de retrouver sa première place. Mais la densité en haut du classement n'autorise aucun faux-pas d'autant que les Monégasques ont eu toutes les peines du monde à se défaire des amateurs de Toulon (DH) en Coupe de France (3-1 a.p.), samedi. Car Clermont (13e), humilié par les amateurs d'Yzeure (CFA) (1-1 a.p., 4 t.a.b à 3), sera peut-être bon à prendre. "Après un très bon début de championnat, on a accusé une baisse de régime, reconnaît l'attaquant monégasque Valère Germain. Mais lundi, on sera très déterminé pour ramener 3 points de Clermont. On a hâte d'enchaîner les matches pour montrer qu'on est là, que l'on veut remporter le championnat et monter (en L1). Notre objectif est de remettre un bon coup de fouet avant Noël afin de passer les fêtes en tête."

Caen et Istres en embuscade

Invaincu depuis 4 matches, Nantes aura également un ascendant psychologique certain sur Auxerre (14e), sorti en Coupe de France par Bourg-Péronnas (Nat.). Un échec du duo Monaco-Nantes ferait en tout cas les affaires des deux poursuivants Caen (3e) et d'Istres (4e), en embuscade à un point. Mais si les Istréens n'ont pas grand chose à craindre d'Arles-Avignon, avant-dernier, les Normands ne sont assurés de rien contre Angers, 5e et en quête de rebond après une série noire (1 victoire en 5 matches). "Ce match d'Angers, c'est une étape dans nos objectifs, face à une équipe réputée plutôt joueuse et un joueur, Keseru, qui marque beaucoup (9 buts en L2) et qui est très fort notamment sur coup de pied arrêté, estime l'entraîneur Patrice Garande. Cela peut être un indicateur pour la suite, mais pas une fin en soi. Pour moi, ce ne sera pas un test révélateur par rapport à ce qu'on peut faire: le potentiel du groupe, je le connais, on a les moyens de faire quelque chose de très bien." Guingamp (6e), qui reste sur 5 rencontres sans défaite, peut aussi s'accrocher au bon wagon s'il parvient à maîtriser Le Mans.

AFP