ballon football pretexte but main gardien 052010
. | AFP

Les Sangliers croqués, Troyes nouveau dauphin

Publié le , modifié le

Sedan a raté une belle occasion de devenir co-leader en s'inclinant à Nîmes (2-0), alors que le 1er, Tours, restait aphone à Vannes (0-0). La bonne affaire est donc à mettre à l'actif de Troyes, vainqueurs de Châteauroux (3-1) dans le choc, et du Havre contre Angers (1-0). Le Mans concède le nul contre Dijon (2-2). Nantes s'est donné de l'air en battant Grenoble (2-1). Lundi, Evianpeut redevenir 2e en cas de victoire sur Boulogne dans l'affiche de la 8e journée.

Sans faire de bruit, Sedan se mêlait petit à petit à la lutte aux premières places. Deuxièmes avant cette 8e journée, les Sangliers pouvaient rejoindre les Tourangeaux en cas de faux-pas de ceux-ci à Vannes. Si le leader et son attaquant Guié-Guié sont restés aphones dans ce déplacement breton pour n'en récolter qu'un point (0-0) et finir à 10 après le carton rouge en fin de match de Ca (84e), les Sedanais n'ont pas pu remplir leur escarcelle des trois points. C'est même à vide qu'ils rentrent de Nîmes, les Crocodiles ayant visiblement plus d'appétit qu'eux, et notamment Stosic auteur d'un doublé de part et d'autre de la pause (45e, 51e). Les Nîmois se donnent ainsi un beau bol d'air frais en remportant leur troisième succès de la saison.

Si Tours stagne et que Sedan n'avance pas, en revanche, Troyes reprend le bon chemin depuis son revers à domicile contre les Tourangeaux. Le succès à Grenoble s'est doublé d'une victoire à domicile contre des Castelroussins avec lesquels ils occupaient la 4e place avant leur affrontement. Réduit à 10 suite à l'exclusion de Cordonnier à la 43e minute pour un deuxième avertissement, Châteauroux a cru en l'exploit, Lafourcade réduisant la marque à la 82e minute, alors que Duhamel (32e) et Marcos sur penalty dans le temps additionnel (45e+2) avaient donné une large avance aux Troyens. Mais un but de Bettiol dans le temps additionnel assurait la victoire aux locaux (3-1). Ces trois points permettent à Troyes de s'emparer provisoirement de la 2e place de la Ligue 2, en attendant qu'Evian-Thonon n'affronte Boulogne lundi dans la dernière rencontre de cette 8e journée. Excellente affaire également pour Le Havre, qui a dû attendre la 88e minute et un but contre son camp de Fall pour s'imposer à domicile (1-0) contre Angers.

Le Mans a longtemps cru détenir la belle performance qu'il attend depuis le début de la saison. A domicile, les Sarthois avaient été les premiers du soir à trouver le chemin des filets, grâce à Cissé (19e), tordant le cou à leurs mauvaises habitudes. Helstead doublait même la mise à la 33e minute, plaçant l'équipe sur de bons rails. Mais tout s'inversait en deuxième période, d'abord avec l'exclusion de Louvion (51e), puis la réduction du score de Sankharé (60e) avant que l'inévitable égalisation n'intervienne dans les ultimes minutes par Ribas (89e). La victoire aurait propulsé Le Mans en haut de tableau, ce nul les maintient dans le ventre mou. En s'imposant (2-1) contre Grenoble dans un duel entre anciens de L1, Nantes revient dans la première partie du tableau, grâce aux buts de Darbion (20e) et Pierre (25e), les Grenoblois réduisant la marque par Bourabia (76e) avant de finir à 10 suite à l'expulsion de Marque (87e).

Dans le match des mal-classés, Metz et Reims ne se sont pas départagés (0-0), ce qui ne fait l'affaire ni des uns ni des autres, bien que ce soit désormais Grenoble qui occupe la place de lanterne rouge délaissée par les Lorrains.