Lens supporters Le Havre 2016
Les débordements de plusieurs supporters lensois au Havre | PHOTOPQR/VOIX DU NORD

Lens vire un groupe de supporters de Bollaert pour un match

Publié le , modifié le

Ca chauffe entre le RC Lens (L2) et une partie de ses supporters. A la suite d'une succession d'incident dont ceux de samedi au Havre, le club nordiste a décidé d'interdire les Red Tigers pour un match. L'association de supporters ne pourra plus pénétrer au stade Bollaert-Delelis lors de la rencontre face à Brest.

Le dernier incident a été de trop. Samedi au Havre, des supporters lensois ont pris à partie des policiers avant et après la rencontre. Ils ont notamment arraché des sièges et les ont jetés sur la pelouse. Depuis le début de la saison, le club nordiste a dû payer plus de 100.000 euros à cause des dégâts causés par ses supporters. "Sur le dernier match au Havre, il y avait presque danger de mort, a annoncé Gervais Martel le président du RCL. C'est la  goutte d'eau qui fait déborder le vase. On ne peut plus défendre ce qui n'est  plus défendable. Qu'on ne me dise pas que ce n'est pas de  leur faute. Je n'ai jamais vu quelqu'un de la police jeter un siège sur des  supporters. Je ne suis pas sheriff mais j'ai une responsabilité: assurer la sécurité  du public. Trop c'est trop, quand il y a danger sur l'intégrité des gens ce  n'est pas possible. C'est une décision dure et difficile à prendre mais je dois  protéger le club et ceux qui l'aiment", a ajouté le président artésien.

Carte d'abonnement désactivée

Cette décision difficile, c'est l'interdiction pour un match des Red Tigers. "La tribune Marek (celle du kop, ndlr) devait être fermée mardi suite aux nombreux incidents sur les grilles et les sièges lors des matches à domicile, a annoncé Martel. Nous avons obtenu le maintien de l'ouverture à deux conditions: effectuer des  travaux de renfort de structure des grilles et que les Red Tigers, à l'origine  de la majorité des incidents cette saison, à domicile et à l'extérieur, soient  interdits de présence dans l'enceinte sportive jusqu'à nouvel ordre". Les 400 membres des Red Tigers verront donc leur carte d'abonnement désactivée dès le prochain match de Ligue 2 mardi face à Brest. Cette interdiction s'applique pour l'instant au seul match de Brest mais elle pourrait être reconduite en cas de récidive. "J'espère que cette mesure va servir à sensibiliser ces gens-là, qui sont  inarrêtables quand ils partent aux matches", a prévenu Martel.