Gervais Martel
Le président du RC Lens Gervais Martel | THOMAS OLIVA / AFP

Lens: Martel satisfait de son audition devant la DNCG

Publié le , modifié le

L'audition du RC Lens (L2) devant le gendarme financier du football français, la DNCG, "s'est bien passée", a assuré mardi le président lensois Gervais Martel, à l'issue de ce passage obligé pour prouver la santé financière d'un club en difficulté ces derniers mois. M. Martel était accompagné par l'Espagnol Ignacio Aguillo, en charge du développement à l'international de l'Atletico Madrid, qui détiendra 35% du capital dans le projet de reprise du club nordiste officialisé lundi.

"Je n'ai pas beaucoup d'expérience (pour ce genre d'audition) mais les gens étaient plutôt gentils et c'était positif, maintenant on attend la décision", a exposé M. Aguillo. "On avait travaillé avec les dirigeants sur le budget à présenter à la DNCG, donc on était familiarisés, maintenant tout s'est fait un peu en vitesse. Il faut assurer le budget pour la saison prochaine. Sera-t-il en hausse? En baisse? On verra", a-t-il conclu. Lundi, le RC Lens avait officialisé sa reprise par la société luxembourgeoise Solferino, à hauteur de 65% du capital, associée à l'Atletico Madrid (35%).

Lens a donc soldé les trois années de l'ère Hafiz Mammadov, homme d'affaires azerbaïdjanais qui détenait 99,9% du capital du club depuis 2013 et l'avait sauvé en injectant la bagatelle de plus de 20 millions d'euros. Sauf que l'argent n'arrivait plus. Les nouveaux propriétaires ont dit avoir injecté 5,6 millions d'euros, consignés à la Caisse des dépôts et consignations (CDC), 660.000 euros correspondant au prix de cession et le reste permettant une augmentation du capital pour boucler la trésorerie.

AFP