Lens Coulibaly joie Bastia
Adamo Coulibaly libère le RC Lens lors de la 38e journée de Ligue 2. C'est fait, les Nordistes vont retrouver l'élite. | PASCAL POCHARD CASABIANCA / AFP

Lens et Caen sont de retour en L1

Publié le , modifié le

En position extrêmement favorable avant la 38e et dernière journée de Ligue 2, Lens et Caen ont validé leur billet pour l'élite. Sans surprise, les Nordistes se sont imposés 2-0 chez la lanterne rouge Bastia. Les Normands se sont eux contentés d'un nul à Dijon 2-2 sans conséquence puisque Nancy a été tenu en échec à Auxerre 0-0. Ils accompagnent Metz, champion depuis plusieurs journées. En bas de tableau, Châteauroux est le dernier condamné à la relégation après sa défaite 3-0 à Brest.

Après trois saisons de purgatoire, Lens revient en Ligue 1. Un long chemin de croix qui a pris fin vendredi sur un dernier succès en terre corse. Le Racing respire après un dernier mois où l'équipe d'Antoine Kombouaré a fait du sur-place. Les Sang et Or ont raté plusieurs balles de match permettant à Nancy de faire quasiment la jonction. Mais les Lorrains n'ont pas eu le coup de rein pour passer devant et Lens a saisi sa dernière chance sur la pelouse du CA Bastia 2-0 (doublé de Coulibaly 7e et 43e). "Certains auraient préféré qu'on fasse mieux et qu'on assure la montée plus rapidement, mais on est là, a insisté le technicien lensois. Dès le début, nous  avons été les seuls à afficher notre objectif de remonter, d'aller en haut, au paradis. Cela n'était pas facile car les équipes qui affrontent Lens jouent  souvent le match de leur vie, d'autant plus quand c'est à Bollaert, devant  40.000 personnes." Le RCL termine au 2e rang derrière Metz qui a fini en roue libre à Laval (0-0).

Les jeux sont faits

Caen a aussi gagné sa place dans l'ascenseur. Grâce à leur nul 1-1 contre Nîmes en milieu de semaine, le champagne était déjà au frais dans les frigos normands. Il peut maintenant être sabré après un dernier nul 2-2 à Dijon. Malherbe revient avec un point grâce à des buts de Mathieu Duhamel (45e) - meilleur  buteur cette saison avec 24 réalisations - et Jean-Jacques Pierre (65e) pour répondre à un pénalty de Philippoteaux (16e) et un but de Cissé (49e). Metz, Lens et Caen de retour dans l'élite, c'est le retour de clubs historiques.

Châteauroux en National

De son côté, Nancy va devoir patienter au moins une saison de plus avant de revenir lui aussi en Ligue 1. Les Nancéiens qui ne maîtrisaient pas leur destin n'ont d'ailleurs jamais  vraiment montré leur envie, n'étant conquérants que par intermittence. C'était trop peu pour inquiéter une équipe bourguignonne bien organisée qui a d'emblée affiché une réelle motivation. Ce nul 0-0 a fait le bonheur d'Auxerre qui sauve sa peau en Ligue 2. Les Icaunais peuvent également remercier Brest qui a étrillé Châteauroux 3-0 (buts de J. Ayité, Verdier et  Alphonse), envoyant du même coup la Berrichone en National avec Istres et le CA Bastia. Si le maintien paraissait à leur portée à l'issue de la 30e journée (14e,  36 points), les Castelroussins n'ont ensuite plus connu la victoire et leurs  lacunes sont apparues au grand jour: manque de cohésion et de leaders,  fébrilité défensive (59 buts encaissés) et inefficacité offensive (43 buts  marqués).

Xavier Richard @littletwitman