lens Le Havre
Lens Le Havre L2 30042012 | Maxppp

Lens enfonce Le Havre

Publié le , modifié le

Lens a pris trois précieux points lors de la 35e journée de L2, en battant Le Havre 2-0. L'équipe normande reste dans la zone rouge, en 18e position, avec deux points de retard sur Le Mans. Les Sang et Or retrouvent le goût de la victoire et remontent surtout à la 13e place, avec six points d'avance sur le premier relégable.

Dans un duel ô combien important pour le maintien, le Stade Félix-Bollaert vibrait une nouvelle fois au rythme des chants des Sang et Or. Mais au moment de défier Le Havre, autre équipe mal en point dans cette fin de saison, c'était bien de l'angoisse que l'on pouvait ressentir dans les rangs des supporteurs. Il faut dire que depuis maintenant trois mois, Lens n'a pas montré son meilleur visage à domicile avec une victoire, pour deux nuls et trois défaites.

Et la rencontre ne débutait pas au mieux pour les hommes de Jean-Louis Garcia, avec dès la deuxième minute une belle occasion pour Le Havre, Mesloub ratant une reprise alors qu'il se trouvait au point de pénalty. Et le Hac mutlipliait les occasions devant les buts de Kasraoui, qui devait ainsi s'employer sur une belle frappe enroulée de Mahrez. Ce dernier tentait de nouveau sa chance une minute plus tard, mais une fois encore, sur une frappe tendue de l'attaquant havrais, le portier nordiste avait le dernier mot (14e). L'orage passé du premier quart d'heure, les Lensois reprenaient des couleurs par la suite à l'image d'une déviation de Pollet sur un centre de Ducasse qui passait non loin à la demi-heure de jeu.

En face, Le Havre n'était pas non plus au meilleur de sa forme, mais s'était bien offert les occasions les plus franches. Avec une seule victoire lors de la phase retour (face à Guingamp) et une triste série de cinq défaites à l'extérieur, le club normand ne comptait seulement que trois points de retard sur Lens, 15e. Au retour des vestiaires, c'était de nouveau Le Havre qui haussait le ton avec notamment Mesloub qui par deux fois se faisait contré par Kasraoui, puis Mahrez à l'affût, pensait en profiter mais en vain (50e). A presque 20 minutes de la fin du temps réglementaire, Garcia procédait à ses premiers changements, et peu après, sur un coup franc de Thorgan Hazard (petit frère d'Eden), Coeff ouvrait la marque d'une tête piquée (1-0, 71e). Dès lors, les Sang et Or maintenaient la pression et enfonçaient même le clou sur une reprise de Toudic à la 90e minute.

Romain Bonte