Kombouaré
Antoine Kombouaré | MAXPPP-Vadam

Lens en tête d'affiche de la ligue 2

Publié le , modifié le

La Ligue 2 reprend ses droits ce vendredi soir. S'il est bien trop tôt pour établir les forces en présence entre promus et anciens pensionnaires de Ligue 1 comme Nancy, Brest et Troyes, c'est surtout le RC Lens qui focalise l'attention au coup d'envoi de cette première journée. Pour plusieurs raisons.

La curiosité enveloppe le nouveau Lens. Pour s'extirper de la deuxième  division, le club artésien s'en remet au retour de son emblématique président Gervais Martel, aux côtés d'un nouvel associé majoritaire, le financier azéri  Hafiz Mammadov, président du FC Bakou et du Baghlan Group (pétrole, gaz,  transports). Les dettes sont apurées. Nouveau départ. Sur le banc, c'est Kombouaré qui  retrouve la France, lui qui avait été limogé sans ménagement à l'hiver 2011 par  les actionnaires qataris alors qu'il était en tête de la L1 avec le PSG. Les tirages au sort en Coupe de la Ligue et Coupe de France permettront-ils  au Kanak de croiser le club parisien ? Dans les rangs lensois, il y a un joueur du PSG, en prêt, le gardien  Alphonse Areola, qui a fait des merveilles avec les champions du monde français  des moins de 20 ans en Turquie. Et en attaque, on trouve un ancien du PSG, Danijel Ljuboja. Les Sang et or  font clairement partie des favoris pour la montée en L1. Pour la première journée, les Lensois, à domicile, ont droit à une  programmation de stars, le dimanche soir à 20h45, face au CA Bastia. A propos d'anciens du PSG, la seconde vie de Jérôme Rothen  se poursuit en  L2. Après Bastia, le milieu de 35 ans, a débarqué à Caen, son club formateur. Pour boucler la boucle ?

De Rothen à Jean

Rothen  pourra donner des conseils à un joueur prometteur, Lenny Nangis,  jeune attaquant actuellement engagé avec l'équipe de France des moins de 19 ans  à l'Euro en Lituanie. Pour la 1ère journée, Caen accueille Dijon vendredi soir à 20h00. Autre Jérôme et autre ancien Parisien --encore un-- à suivre, c'est  l'inoxydable Jérôme Leroy, qui aura 39 ans en novembre et s'est engagé à Istres  (qui reçoit Angers pour la 1ère journée vendredi à 20h00). Et dans le rôle de la nouvelle star ? Il faudra sans doute suivre  attentivement les débordements et les dribbles de Corentin Jean (Troyes),  actuellement engagé avec l'équipe de France des moins de 19 ans à l'Euro en  Lituanie. L'ESTAC, au beau jeu prôné par son entraîneur Jean-Marc Furlan, se  déplacera vendredi à Niort(20h00).

Comme chaque année, il faudra garder un oeil sur les écuries qui  descendent, justement comme Troyes. A Brest, l'air sera-t-il plus respirable  depuis qu'Yvon Kermarec s'est débarrassé de Michel Guyot à la tête du club ?  Sur le banc, c'est l'inévitable Alex Dupont qui a été rappelé et qui ira en  ouverture vendredi à Châteauroux (20h00). Nancy, le dernier relégué de L1, se frottera à domicile samedi à 14h00 à un  autre club historique, Auxerre. Où en est l'AJA d'ailleurs ? Ses dirigeants eux  mêmes semblent incapables de répondre. Le président Guy Cotret reconnaît "ne pas être en mesure aujourd'hui, de  dire qu'elle pourrait être l'ambition" du club...

AFP